Pro A (demies) : Il y aura un Match 5 entre Strasbourg et l'ASVEL

Pro A (demies) : Il y aura un Match 5 entre Strasbourg et l'ASVEL©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le mardi 06 juin 2017 à 22h32

Il y aura un Match 5 décisif vendredi entre Strasbourg et l'ASVEL en demi-finales de Pro A, puisque la SIG est allée l'emporter 68-64 chez les champions de France ce mardi.

Finaliste de Pro A ces quatre dernières saisons, Strasbourg pouvait voir sa série s'arrêter ce mardi. Mais non, la SIG est toujours en vie dans sa demi-finale contre l'ASVEL ! Ce remake de la finale 2016 est décidément riche en suspense, puisque les Alsaciens, menés 2-0 après deux défaites à domicile, sont revenus à hauteur après cette victoire 68-64 à l'Astroballe dans le Match 4. Un écart de quatre points qui en fait le match le plus déséquilibré de la série, preuve que les deux équipes sont extrêmement proches dans cette demie.
Lacombe porte la SIG
L'ASVEL, menée de sept points en fin de premier quart-temps (11-18), a réussi un deuxième quart de feu (20-9), pour rentrer aux vestiaires avec sept points d'avance (34-27). La SIG est revenue petit à petit, avant de réussir un 7-0 et égaliser en fin de troisième quart sur un tir à 3 points de Jérémy Leloup (52-52). Frank Ntilikina donnait l'avantage à Strasbourg (57-58) à quatre minutes de la fin, et l'ASVEL, en grosse difficulté à 3 points (1/11, contre 6/21 pour la SIG) n'est ensuite plus jamais parvenue à passer devant. Auteur de 18 points et 7 rebonds, Paul Lacombe a été le grand artisan de cette victoire alsacienne, alors qu'aucun Villeurbannais n'a dépassé la barre des 15 points (14 pour Kahudi et Jean-Charles). Tout se jouera donc vendredi au Rhénus entre ces deux équipes. Au vu du scénario de la série, l'ASVEL, à l'extérieur, devrait partir avec un petit avantage...


BASKET - PRO A / DEMI-FINALES
Matchs 1 - Mardi 29 mai 2017
Strasbourg - ASVEL : 72-74

Mercredi 30 mai 2017
Chalon - Paris-Levallois : 72-69

Matchs 2 - Jeudi 1er juin 2017
Strasbourg - ASVEL : 73-74

Vendredi 2 juin 2017
Chalon - Paris-Levallois : 84-77

Matchs 3 - Dimanche 4 juin 2017
ASVEL - Strasbourg : 64-67

Lundi 5 juin 2017
Paris-Levallois - Chalon : 86-69

Match 4 - Mardi 6 juin 2017
ASVEL - Strasbourg : 64-68

Mercredi 7 juin 2017
20h30 :
Paris-Levallois - Chalon


Vendredi 9 juin 2017
19h00 : Strasbourg - ASVEL

>>> La finale se déroulera du 13 au 23 juin.

QUARTS DE FINALE
Match allers
Lundi 22 mai 2017
Monaco - ASVEL : 69-72
Strasbourg - Pau-Lacq-Orthez : 92-102 ap

Mardi 23 mai 2017
Chalon - Le Portel : 76-63
Nanterre - Paris-Levallois : 85-88

Matchs retour
Mercredi 24 mai 2017
ASVEL - Monaco : 66-71
Pau-Lacq-Orthez - Strasbourg : 68-83

Jeudi 25 mai 2017
Le Portel - Chalon : 74-88 >>> Chalon qualifié
Paris-Levallois - Nanterre : 77-71 >>> Paris-Levallois qualifié

Matchs d'appui
Vendredi 26 mai 2017
Monaco - ASVEL : 71-74 >>> ASVEL qualifiée
Strasbourg - Pau-Lacq-Orthez : 72-68 >>> Strasbourg qualifié

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Pro A (demies) : Il y aura un Match 5 entre Strasbourg et l'ASVEL
  • Chapeau, la SIG ! A elle de concrétiser chez-elle, pour enfin voir la finale qu'elle mérite amplement ... En revanche, carton rouge, n'étant pas abonné à SFR, je trouve scandaleux que CANAL ou BEIN ne puissent diffuser ces rencontres dont je suis privé, depuis que Ma Chaîne Sport que possédait CANAL, est tombée dans le giron de SFR. C'est honteux d'être pris en otage au nom du Dieu FRIC !!!!!!!!!!!!!!

    Moi je trouve plutôt honteux de devoir payer Canal ou Bein. Dans ce cas là ce n'est pas le Dieu fric? Seulement quand cela vous arrange peut-être.

    Message à doudou34300
    Suite à vos commentaires concernant ma réaction. Visiblement, il y a une chose que vous n'avez pas comprise, donc je vais mettre les points sur les i. Il y a la TNT gratuite et les chaînes payantes. Concernant ces dernières, il y a une perpétuelle surenchère entre les différents protagonistes, qui fait que le téléspectateur est pris en otage, soit il paie encore plus, ce que je refuse de faire, soit il dit stop, la coupe est pleine ! Trop c'est trop ... Comme aucune chaîne de la TNT ne diffusait ces rencontres en direct, voire d'autres événements sportifs j'ai opté pour un abonnement payant lors du passage au numérique.