Pro A : Cinq ans après, Chalon remporte son deuxième titre de champion de France

Pro A : Cinq ans après, Chalon remporte son deuxième titre de champion de France©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le vendredi 23 juin 2017 à 22h18

Cinq ans après le triplé phénoménal de 2012, Chalon est de nouveau champion de France ! A l'issue d'un match 5 qui a tenu toutes ses promesses, le dernier mot est revenu à cette incroyable équipe chalonnaise qui n'avait encore jamais eu le plaisir d'être sacrée sur ses terres.

Un peu de la même façon qu'ils avaient entamé cette finale des play-offs de Pro A contre Strasbourg, les joueurs de Jen-Denys Choulet, presque aussi bouillant vendredi soir que ce Colisée chauffé à blanc, ont bouclé la boucle de la plus belle des manières en prenant de nouveau le dessus (74-65) sur des Strasbourgeois qui avaient gagné le droit cinq jours plus tôt de disputer une belle sur le parquet de l'Elan. Une belle qui s'est encore terminée de façon extrêmement cruelle pour Vincent Collet et la SIG, battus vendredi pour la cinquième année de suite en finale. Mais, comme l'a bien fait comprendre Choulet après ce match qui lui a permis de remporter un deuxième titre de champion après celui qu'il avait obtenu en 2007 du temps où il entraînait encore Roanne, cette victoire de Chalon est totalement méritée. En atteste le coup d'accélérateur qu'ont su mettre vendredi Cameron Clark, Jérémy Nzeulie et tous les joueurs de l'Elan alors que tout restait encore possible pour les Strasbourgeois. Clark (14 points), le premier, a pris les choses en main en donnant à son équipe la plus large avance de ce match 5 à un peu moins de huit minutes de la fin. Ekene Ibekwe a ensuite pris le relais de l'Américain, avant que John Roberson ne mette lui aussi son grain de sel sur son seul shoot longue distance réussi de la partie. Strasbourg avait alors un pied dans le précipice, mais tenait encore grâce aux exploits de Paul Lacombe (15 points, 2 sur 5 à trois points) et Jérémy Leloup (12 points, 4 sur 8 à trois points). Mais la SIG lâchait définitivement, poussée dans le vide par un Nzeulie impitoyable (14 points) et de loin l'homme de cette finale.
Nzeulie (MVP de la finale) : « Les rues, les bouteilles et les boîtes chalonnaises vont s'en souvenir »
L'ancien joueur de Nanterre, élu logiquement MVP de ce dénouement fatal une fois de plus à Collet et ses hommes, a asséné l'ultime coup de massue dans le money time à des Strasbourgeois qui auront résisté pendant trois quart-temps avant de s'écrouler. « C'est terrible. Perdre une finale, c'est terrible », avait à peine la force de murmurer un Frank Ntilikina (9 points) qui rêvait d'un tout autre scénario pour son dernier match en France. On ne saura jamais si le futur joueur des Knicks avait laissé des plumes dans son aller-retour éclair à New York. Toujours est-il que le petit prodige a été très loin de livrer le match de sa vie. Peut-être premier bénéficiaire de cette draft bien mal placée pour Strasbourg, Choulet n'en rajoutait pas pour autant, uniquement satisfait en façade du devoir accompli. « Je suis juste content, car ils l'ont mérité ce titre-là, ils sont battus toute la saison et ils l'ont mérité. On n'a rien volé, on a gagné ce titre logiquement. » Un sentiment partagé par un Nzeulie qui avait déjà vécu pareil moment avec la JSF, mais était certain ce jour-là que ce serait le dernier. Il s'était trompé. « C'est incroyable, c'est un rêve pour moi, je n'aurais jamais imaginé rejouer une finale et encore moins la gagner. » La nuit ne faisait que commencer pour le numéro 9, magnum de champagne en main et casquette aux couleurs du club vissée sur la tête. « Les rues, les bouteilles et les boîtes chalonnaises vont s'en souvenir », lâchait Nzeulie, déjà prêt à faire la fête. Dans le même temps, les premiers Strasbourgeois quittaient déjà la salle, les yeux rouges. Très marqué par le dernier échec en date, l'année dernière contre l'ASVEL, Vincent Collet risque de connaître des semaines bien difficiles.

 


BASKET - PRO A / PLAY-OFFS (FINALE)
Chalon-sur-Saône - Strasbourg : 3-2
>>> CHALON-SUR-SAÔNE CHAMPION DE FRANCE

Match 1 : Chalon-sur-Saône - Strasbourg : 89-75
Match 2 : Chalon-sur-Saône - Strasbourg : 72-74
Match 3 : Strasbourg - Chalon-sur-Saône : 70-71
Match 4 : Strasbourg - Chalon-sur-Saône : 84-78
Match 5 : Chalon-sur-Saône - Strasbourg : 74-65

 
 
4 commentaires - Pro A : Cinq ans après, Chalon remporte son deuxième titre de champion de France
  • samedi 24/06 les chalonnais auraient dus etre a Paris pour participer au média day IMPOSE PAR LA LNB et faire le tour des médias, bizarrement cette journée a été annulée vendredi soir...... peut-être que cela n'aurait pas été annulé si COLLET avait gagné....!!! vous avez dit BIZARRE....!!!!

  • Cinq défaites d'affilée pour la SIG .. La malédiction continue donc pour Strasbourg, il s'agit bien d'une nouvelle terrible désillusion . En tout cas perdre cinq finales à la suite est inédit.
    Quand au vainqueur l’Elan Chalon, huitième budget de ProA, le club ne figurait pas parmi les favoris en début de saison et pourtant ils sont allés se le chercher ce titre de champion de France ... Comme quoi en sport le budget ne fait pas tout ce qui a un côté rassurant.

    Je n'en avais aucun souvenir donc je retire le "inédit" ... Je trouve plutôt sympa cette victoire de l' Elan Chalon .

  • Je ne comprebds pas que des commentaires racistes écoeurants soient autorisés!
    je suis Saône et loirien et fier de cette équipe
    VIVE L'ELAN!

  • Je trouve tous les commentaires peu élogieux, mais surtout anti sportif au maxi, avec une doigtée de racisme.....
    Des NULS qui feraient eux de se taire.....

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]