Pro A : Après le départ de Bartecheky, Pau mise sur le Donnadieu belge

Pro A : Après le départ de Bartecheky, Pau mise sur le Donnadieu belge©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mardi 27 juin 2017 à 13h26

Un Belge au chevet de l'Elan Béarnais. Serge Crevecoeur est depuis ce mardi le nouvel entraîneur de Pau-Lacq-Orthez (Pro A), a annoncé le club sur son site officiel. Le technicien de 46 ans a été retenu au sein d'une liste impressionnante de candidatures (54).

Déjà entendu par les dirigeants de l'Elan en début de semaine dernière, Crevecoeur a finalement été préféré à l'autre « finaliste » le Croate Slaven Rimac, ancien joueur de l'EBPLO, et succède donc à Eric Bartecheky comme entraîneur de l'équipe première du club palois. « Si notre choix s'est porté sur Serge Crevecoeur, c'est qu'il nous semble remplir tous les critères que nous avions préalablement définis pour mener à bien le projet de l'Elan Béarnais, explique le président Didier Rey sur www.elanbearnais.fr. C'est vrai que les candidatures ont été particulièrement nombreuses. Le choix n'a pas été évident à faire au regard de la qualité des autres techniciens que nous avons pu recevoir mais nous devions prendre une décision. J'ai simplement envie de dire qu'il faut maintenant se mettre au travail en conservant notre objectif de gagner un maximum de matches tout en préservant voire bonifiant l'état d'esprit qui a jusqu'ici animé l'équipe. » Crevecoeur, qui s'est engagé pour les deux prochaines saisons en faveur du club éliminé par Strasbourg dès le premier tour des play-offs en mai dernier, arrive de Belgique et du Basic Fit Brussels (Bruxelles), où il a passé neuf ans après avoir d'abord travaillé pendant quinze années dans le secteur bancaire.

Personnalité atypique au CV proche de celui du coach emblématique de Nanterre Pascal Donnadieu, ancien banquier lui aussi, Crevecoeur a propulsé le Basic-Fit Brussels de la D3 à l'élite du basket belge en seulement quelques années. L'année dernière, le nouvel homme fort de l'Elan Béarnais avait même offert à ses couleurs leur premier billet pour la Coupe d'Europe avec une qualification historique en FIBA Europe Cup, dont le club belge a atteint la finale des play-offs. Pour l'anecdote, c'est face à Ostende, tombeur de Pau-Lacq-Orthez en huitièmes de finale, que Crevecoeur et ses joueurs ont chuté lors du match 4 de la finale. A noter que l'ex-entraîneur du Brussels est depuis avril dernier l'assistant d'Eddy Casteels en sélection nationale. Le nouveau coach palois devrait poser ses valises dans le Béarn fin juillet. « C'est vraiment une grande satisfaction pour moi et surtout beaucoup de fierté eu égard au palmarès et à l'historique de ce grand club qu'est l'Elan Béarnais, savoure Serge Crevecoeur sur le site de son nouveau club. Il est normal que les dirigeants aient eu besoin de plusieurs jours de réflexion vu le nombre de candidats (...) Je n'ai jamais caché mon étonnement lorsque les dirigeants palois m'ont contacté, même si le Basic-Fit Brussels vient de vivre deux superbes saisons. Je compte être présent au Palais des Sports à partir du 22 juillet pour m'y atteler dès mon retour de vacances. L'important est que les joueurs adhèrent au message qu'on souhaite leur transmettre. Je vais discuter avec eux puis définir la future identité de cette équipe en commençant par ce qui est prioritaire à mes yeux, à savoir les options défensives. » Un vent nouveau soufflera d'ici peu sur le Béarn, où Crevecoeur rêve déjà de connaître la même réussite qu'à Bruxelles.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.