Pau-Lacq-Orthez : Le club maintenu en Betclic Elite !

Pau-Lacq-Orthez : Le club maintenu en Betclic Elite !©panoramic, Media365

Guillaume MARION, Media365, publié le lundi 25 juillet 2022 à 20h00

Alors que l'avenir de Pau-Lacq-Orthez en Betclic Elite était menacé, la chambre d'appel de la FFBB a tranché ce lundi en faveur du club béarnais, grâce à l'arrivée de « Eat 4 Good. »



C'est une sorte de buzzer beater que Pau-Lacq-Orthez vient de réaliser. En effet, menacé de disparition, le club béarnais évoluera bien en Betclic Elite la saison prochaine, grâce à l'arrivée d'un nouvel actionnaire principal « Eat 4 Good. » Ces derniers jours, la société française a racheté les parts de du fonds d'investissements US Counterpointe Sports Group (CSG) et a ainsi pu sauver la formation qui compte neuf titres de champion de France. Ce lundi, la chambre d'appel de la Fédération française de basket (FFBB) a validé ce nouveau projet et a accepté le réengagement de l'Elan Béarnais en première division. « C'est avec un immense plaisir que le club a appris ce jour la décision de la Chambre d'appel de la FFBB de valider l'engagement de l'équipe professionnelle en Championnat de Betclic Elite pour la saison 2022-2023. La préparation de cette prochaine saison va enfin pouvoir débuter et va permettre à l'ensemble du club de se tourner vers l'avenir », a depuis réagi Pau-Lacq-Orthez, via un communiqué.

De nombreux joueurs à recruter

« Au regard des récentes évolutions du dossier et des garanties apportées quant à la continuité d'exploitation du club, la Chambre d'Appel a décidé de réformer la décision du Conseil Supérieur de Gestion du 11 juillet 2022 et d'émettre un avis favorable à l'engagement du club en Championnat de Betclic Elite pour la saison 2022-2023, peut-on par ailleurs lire dans un communiqué de la FFBB. Elle a également saisi le conseil supérieur de gestion de la LNB qui devra procéder à la validation du budget et à l'encadrement de la masse salariale du club pour la saison 2022-2023. » D'après L'Equipe, le budget du club devrait être cette saison de cinq millions d'euros, contre 7,8 l'an dernier. Désormais, Eric Bartecheky, qui devrait être maintenu, et son staff vont devoir rapidement se mettre au travail et former un effectif. Car, pour l'heure, l'Elan Béarnais ne compte que trois éléments sous contrat, à savoir l'arrière Gérald Ayayi, l'ailier Giovan Oniangue et le pivot Vitalis Chikoko.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.