Monaco : Plus de peur que de mal pour Loubaki

Monaco : Plus de peur que de mal pour Loubaki©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le lundi 11 décembre 2017 à 11h03

Plus de peur que de mal pour Luc Loubaki (20 ans, 1,91 m). Samedi soir, contre Dijon en Bourgogne, le jeune arrière monégasque était mal retombé au pied du panneau après un lay-up. Verdict : commotion cérébrale sans perte de connaissance pour le joueur, tout de suite pris en charge par le médecin de la JDA et transporté dans la foulée aux urgences de Dijon, où il a passé des examens qui se sont finalement révélés rassurants.

Dans un communiqué, son club a même indiqué que Loubaki avait pu prendre normalement le petit-déjeuner aux côtés de ses coéquipiers. Avant de pouvoir reprendre la compétition, le natif de Pontoise devra toutefois observer une période de repos. Mais essentiellement dans un souci de précaution, à en lire le communiqué publié par la Roca Team. Depuis le début de la saison, ce grand espoir du basket français tourne à près de deux points par match (1,7) en 6,4 minutes de jeu de moyenne et 7 matchs joués. Communiqué de l'AS Monaco basket Ce dimanche matin, Luc Loubaki a pu prendre son petit déjeuner tout à fait normalement avec ses équipiers à l'hôtel à Dijon, et il va sans dire que Luc a reçu de nombreux messages d'encouragement. Mal retombé au pied des panneaux après un lay-up en altitude en fin de match face à la JDA Dijon, l'arrière de la Roca Team a subi une commotion cérébrale sans perte de connaissance et dû être transporté aux urgences à l'hôpital de Dijon pour y subir des examens. Fort heureusement, ces derniers n'ont rien révélé de grave et le kiné de l'AS Monaco Basket, Jean-François Turpin, a été autorisé à ramener Luc à l'hôtel de la Roca Team aux alentours d'1 heure du matin. " Il va bien, nous prenons soin de lui, nous sommes très attentif", explique Jean-François Turpin. Lors de l'incident survenu en fin de match, Jean-François Turpin s'était aussitôt précipité sur le parquet pour porter les premiers gestes de secours à Luc. "Le docteur de la JDA est tout de suite intervenu aussi, ce qui était rassurant". Dans les prochains jours, Luc Loubaki devra probablement observer une période de repos requise pour ce genre de traumatisme. Mais comme on dit, plus de peur que de mal. Tout le club est avec toi, Luc. Il est à noter que Jean-François Turpin, avait suivi avant le début de saison avec l'ensemble des kinés de ProA un stage relatif aux commotions cérébrales, comme c'est l'usage déjà pour le football et le rugby notamment.
 
0 commentaire - Monaco : Plus de peur que de mal pour Loubaki
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]