Monaco : Gray prolonge de deux ans

Monaco : Gray prolonge de deux ans©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 23 juillet 2021 à 14h27

Monaco pourra continuer de s'appuyer sur le talent de Rob Gray (27 ans, 1,86 m) la saison prochaine. Le meneur de jeu américain de la Roca Team élu MVP de l'Eurocoupe la saison dernière a prolongé son contrat de deux ans sur le Rocher.

A l'heure où toutes les équipes de Betclic Elite s'attachent à bâtir leurs effectifs pour la saison prochaine, Monaco a réalisé un coup qui vaut presque mieux que l'arrivée d'une recrue. Malgré les nombreuses sollicitations dont faisait l'objet Rob Gray (27 ans, 1,86 m), le champion d'Europe a en effet réussi à convaincre son meneur américain et MVP de cette Eurocoupe remportée par les Monégasques la saison dernière de rester sous les couleurs du club de la Principauté. Vendredi, le finaliste malheureux de l'ultime saison de Jeep Elite (l'ancien nom du Championnat de France) a annoncé la prolongation de l'ancien joueur vedette du club de Boulogne-Levallois pour deux années supplémentaires. Le héros d'un soir de la March Madness en 2018 avec Houston (39 points marqués et le panier de la victoire contre San Diego au premier tour) découvrira donc l'Euroligue cette saison avec Monaco. Un critère tout sauf anecdotique qui a d'ailleurs penché fortement dans la balance au moment pour le poste 1 de la Roca Team de réfléchir à son avenir sur le Rocher. "L'Euroligue c'est spécial, ça représente beaucoup, avoue l'intéressé sur le site de son club. De nombreux joueurs de basket viennent en Europe et n'ont pas la chance de jouer cette compétition. Le simple fait de pouvoir y participer, c'est une véritable chance. Tu affrontes les meilleures équipes européennes, avec les meilleurs joueurs et des publics de dingue dans tous les pays."

Gray : "J'aime ce qui se fait ici"



En espérant pour Zvezdan Mitrovic et ses hommes que l'Américain marquera de son empreinte la catégorie-reine comme il avait su le faire l'année dernière en Eurocoupe. Le premier sacre de champion d'Europe de son équipe lui doit en effet beaucoup. Ne serait-ce que pour ce shoot au buzzer en demi-finales contre Gran Canaria qui avait permis aux joueurs de la Principauté de se hisser en finale pour la première fois de leur histoire. Particulièrement éblouissant en fin de saison, Gray avait ensuite envoyé presque à lui tout seul (48 points sur les deux matchs) l'AS Monaco sur le toit de l'Europe. Tombé amoureux du club cher au Prince Albert II, Gray assure qu'il n'a pas beaucoup réfléchi lorsque les dirigeants monégasques lui ont proposé de prolonger l'aventure. "Pourquoi ? Tout simplement parce que je m'y sens bien. Tout d'abord c'est un endroit très agréable à vivre et puis évidemment d'un point de vue basket, je me sens impliqué. Je me sens bien avec le coach, les coéquipiers, les supporters, et le club en général. J'aime ce qui se fait ici, et j'ai vraiment adoré nos performances l'an dernier." "Il me tarde de repartir de plus belle cette saison et donner le maximum sur et hors du terrain pour Monaco", ajoute même celui qui devrait encore être l'un des Monégasques les plus en vue la saison prochaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.