Jeep Elite : Pau et Limoges impressionnent

Jeep Elite : Pau et Limoges impressionnent©Media365

Aurélien CANOT, publié le samedi 26 janvier 2019 à 22h22

Samedi soir en match décalé de la 18eme journée de Jeep Elite, Pau-Lacq-Orthez s'est amusé à domicile contre Strasbourg (98-57). Une claque qui permet au dauphin de l'ASVEL de revenir à une victoire du leader. Monaco s'est lui aussi imposé très largement, face à Gravelines-Dunkerque (94-74) lors d'une soirée qui a également vu Chalon, Fos-sur-Mer et Limoges l'emporter très largement. Le CSP, désormais quatrième à égalité avec Nanterre, poursuit ainsi son impressionnante série, avec une septième victoire consécutive.

Quand Pau-Lacq-Orthez passe ses nerfs sur Strasbourg. Éliminé de la Coupe de France par Chalon-sur-Saône trois jours plus tôt, l'Elan Béarnais s'est fait pardonner de ce couac auprès de ses supporters en atomisant (98-57) la SIG de Vincent Collet, samedi soir au Palais des Sports pour le compte de la 18eme journée de Jeep Elite. Déchaînés, les Palois se sont offert un cavalier seul pendant toute la soirée face à des Alsaciens en perdition dès le premier quart-temps, déjà nettement remporté par les locaux (23-13). Mais les Strasbourgeois allaient continuer de couler au fil des minutes face au dauphin de l'ASVEL, impitoyable. Menés de 25 longueurs à la pause (48-23), ils allaient voir leur calvaire se poursuivre en seconde mi-temps, avec un retard de 30 points à la fin du troisième quart-temps, pour un débours final de plus de quarante points (41) et près de cent point encaissés lors d'une soirée où rien n'aura réussi à la SIG, malmenée notamment par le meneur adverse Mickey McConnell, meilleur marqueur de la soirée (20 points). Avec plus de dix points à leur compteur, Digué Diawara (15 points), Donta Smith (13), Léopold Cavalière (11) et CJ Harris (11 également) ont eux aussi joué les bourreaux de Strasbourg, avec à la clé ce carton qui permet à Pau de conforter sa deuxième place du classement en reléguant son adversaire du soir à deux victoires et en revenant du même coup à une victoire du leader villeurbannais, qui se rendra à Dijon dimanche (18h30).

Monaco relève la tête

Promenade de santé également un peu plus tard pour Monaco, douzième, qui n'a fait qu'une bouchée lui aussi de Gravelines-Dunkerque, dixième, en Principauté (94-74). Battue d'un souffle au Portel lors de sa sortie précédente, la Roca Team avait à coeur de se racheter, et elle l'a très bien fait avec cette large victoire face aux Nordistes, qui ne pouvaient déjà pratiquement plus rien espérer à la pause (53-30) malgré les efforts de Kendall Anthony (21 points au total) pour maintenir son équipe à flot. Mais, en face, Elmedin Kikanovic (22 points) notamment s'est attaché, lui, à gâcher la soirée du BCM jusqu'au bout. Lors d'une soirée décidément riche en cartons, Limoges a lui aussi infligé une leçon (86-63) à son visiteur du soir et dernier du classement Antibes. Le septième succès consécutif en Jeep Elite du CSP, qui revient provisoirement à hauteur de Nanterre avant le déplacement des Franciliens sur le parquet de Châlons-Reims lundi soir. Pas de quartier non plus pour Le Portel, étrillé justement sur le parquet de l'Elan (92-70), ni pour Bourg-en-Bresse, corrigé chez lui par le promu Fos-sur-Mer (93-75). Dans le seul match serré de ce samedi, Cholet a fait subir une nouvelle déconvenue au champion de France en titre Le Mans, battu en Vendée (70-64) malgré une belle réaction dans le deuxième quart-temps. Les Manceaux sont onzièmes.

BASKET - ELITE / 18EME JOURNÉE
Vendredi 25 janvier 2019
Levallois - Boulazac : 66-69

Samedi 26 janvier 2019
Pau-Lacq-Orthez - Strasbourg : 98-57
Monaco - Gravelines-Dunkerque : 94-74
Chalon-sur-Saône - Le Portel : 92-70
Limoges - Antibes : 86-63
Cholet - Le Mans : 70-64
Bourg-en-Bresse - Fos-sur-Mer : 75-93

Dimanche 27 janvier 2019
18h30 : Dijon - ASVEL

Lundi 28 janvier 2019
20h45 : Châlons-Reims - Nanterre

Vos réactions doivent respecter nos CGU.