Jeep Elite : La LNB donne match perdu à Cholet contre Boulazac

Jeep Elite : La LNB donne match perdu à Cholet contre Boulazac©Media365

Aurélien CANOT, publié le mardi 23 mars 2021 à 18h23

Considérant comme responsable le club de Cholet dans le report du match de la 24eme journée de Jeep Elite entre les Choletais et Boulazac le 13 mars dernier, la LNB a donné match perdu par forfait, mardi au Cholet Basket.

Match perdu pour Cholet contre Boulazac. Après que le match du 13 mars dernier entre les deux équipes dans les Mauges pour le compte de la 24eme journée de Jeep Elite n'a pu se tenir comme c'était prévu, la Ligue Nationale de basket avait juré de se pencher très vite sur le dossier. Elle a tenu parole, et ce mardi, le Cholet Basket a appris que la LNB lui avait donné match perdu. LA LNB a en effet estimé que les cas de Covid-19 constatés au sein de l'effectif (deux joueurs testés positifs à leur retour d'isolement) et du staff choletais (un membre du staff concerné) qui avaient amené les deux équipes à refuser de disputer la rencontre et au maire de Cholet Gilles Bourdouleix à faire évacuer la salle de la Meilleraie, où devait se disputer le match, à 45 minutes du coup d'envoi ne constituaient pas une raison suffisante pour annuler la partie. La LNB a bien précisé qu'elle considérait le club choletais comme responsable et l'a sanctionné d'un match perdu par forfait ainsi que d'une amende de 10 000 euros à verser à l'instance.

« Cholet a sciemment et délibérément empêché la bonne tenue de la rencontre »

Le Cholet Basket devra également s'acquitter d'une autre amende, de 6 000 euros, rembourser les frais de déplacement du club de Boulazac (sur justificatifs) et également régler les frais des arbitres, du commissaire, du représentant fédéral et des officiels qui devaient prendre place à la table de marque ce soir-là. « La Commission relève que l'ensemble des conditions prévues par l'article 4.4 du protocole médical étaient réunies, que par conséquent le match devait se dérouler. La Commission considère que par ses actions et son refus de jouer, le club de Cholet Basket a sciemment et délibérément empêché la bonne tenue de la rencontre », a conclu la LNB, estimant que « le président du Cholet Basket a clairement manifesté la volonté de ne pas disputer la rencontre et le président du club de Boulazac clairement émis le souhait d'être solidaire avec la volonté du président du club de Cholet Basket de ne pas jouer la rencontre. » Le club de Cholet a la possibilité de faire appel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.