Jeep Elite (J7) : L'ASVEL écrase Chalon et reste invaincue

Jeep Elite (J7) : L'ASVEL écrase Chalon et reste invaincue©Media365

Aurélien CANOT, publié le dimanche 03 novembre 2019 à 20h40

Au lendemain du huitième succès de Boulogne-Levallois, l'ASVEL a également poursuivi son sans-faute en s'imposant nettement dimanche à l'Astroballe face à Chalon-sur-Saône (95-70). Le champion de France reprend ainsi les commandes, à égalité avec les Metropolitans, l'autre équipe encore invaincue.

Il n'y a qu'une équipe qui résiste actuellement au tempo infernal mené par Boulogne-Levallois. Et, sans réelle surprise, cette équipe, c'est l'ASVEL. Tandis que les Metropolitans avaient souffert samedi soir à domicile face à Roanne pour poursuivre leur incroyable série, les Villeurbannais, eux, ont déroulé dimanche à l'Astroballe face à Chalon-sur-Saône (95-70) en clôture de la 7eme journée de Jeep Elite pour leur cinquième match en neuf jours. Au même titre que leurs rivaux franciliens, ils alignent ainsi une huitième victoire (comme Boulogne-Levallois, ils comptent un match en plus), pour toujours aucune défaite. Dimanche, devant l'Elan, cette ASVEL battue lors de sa dernière sortie en date en Euroligue, sur le parquet de Valence, a retrouvé de sa superbe pour mettre tout de suite le main sur cette rencontre, démarrée sur un 6-0 en faveur des champions de France après deux shoots longue distance signés Amine Noua (17 points).

L'ASVEL jamais menée



Une entame idéale pour les Rhodaniens, qui n'ont fait qu'augmenter l'écart ensuite, avec déjà douze points d'avance (26-14) à l'issue du premier quart-temps, puis quinze (48-33) à la pause. A la reprise, un 5-0 passé par Chalon à son hôte n'a fait que relancer très brièvement le match, puisque les efforts de David Lighty (8 points) notamment ont permis à l'ASVEL de s'envoler de nouveau (70-53 à la fin du troisième quart-temps). Assommé, l'Elan et son meilleur joueur Jaron Johnson (22 points) ont alors presque assisté à l'ultime période dans la peau de spectateurs, tandis que Charles Galliou-Loko (6 points) ou encore Livio Jean-Charles (18 points, 8 rebonds) ne se gênaient pas pour en remettre une couche et gonfler encore plus le matelas déjà large des locaux. La lutte entre l'ASVEL, toujours leader au panier-average, et Boulogne-Levallois fait rage, mais les Metropolitans n'auront pas le droit à l'erreur.


BASKET - ELITE / 7EME JOURNEE

Vendredi 1er novembre 2019
Le Portel - Bourg-en-Bresse : 74-90

Samedi 2 novembre 2019
Châlons-Reims - Dijon : 86-88 (ap)
Gravelines-Dunkerque - Limoges : 92-80
Orléans - Cholet : 80-83
Boulazac - Nanterre : 91-62
Boulogne-Levallois - Roanne : 86-83
Strasbourg - Pau-Lacq-Orthez : 69-65
Le Mans - Monaco : 73-66

Dimanche 3 novembre 2019
ASVEL - Chalon-sur-Saône : 95-70

Vos réactions doivent respecter nos CGU.