Jeep Elite (J6) : Quatre sur quatre pour Dijon, Le Mans chute pour la première fois

Jeep Elite (J6) : Quatre sur quatre pour Dijon, Le Mans chute pour la première fois©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 24 octobre 2020 à 22h07

Alors que Dijon a signé à Gravelines-Dunkerque un quatrième succès en quatre matchs, Le Mans a concédé sa première défaite face à Châlons-Reims. Le Portel a confirmé son rebond à Strasbourg alors que Pau-Lacq-Orthez a dominé Boulazac, qui n'a toujours pas connu la victoire.

Dijon ne s'arrête pas. En déplacement sur le parquet de Gravelines-Dunkerque, les coéquipiers de Chase Simon (18 points) ont signé un quatrième succès en autant de sorties cette saison en Jeep Elite. Si les joueurs du BCM ont mené au score pendant les premières minutes du match, les Bourguignons ont haussé le ton avec un 6-0 qui leur a permis de passer devant au tableau d'affichage et de garder l'avantage jusqu'au terme du premier quart-temps. Comptant jusqu'à six points d'avance en début de deuxième quart-temps, la JDA a ensuite baissé de pied et le BCM de Cameron Wells (14 points) a pu égaliser à trois minutes de la mi-temps. Mais ce sont bien les Dijonnais qui ont retrouvé leur vestiaire devant au score. Dès le retour sur le parquet, les joueurs de la JDA ont accéléré pour mener de onze points à dix minutes du terme de la rencontre. Un dernier quart-temps qui a été une formalité pour les joueurs de Laurent Legname, qui s'imposent de quatorze longueurs (67-81).

Le Mans chute pour la première fois

Après deux victoires lors de ses deux premières sorties en championnat, Le Mans a dû s'incliner sur son parquet face à Châlons-Reims. Après une entame de match difficile et un retard de sept points très tôt dans le premier quart-temps, le MSB a haussé le ton grâce notamment à Valentin Bigote et Scott Bamforth (18 points chacun) pour conclure ces dix minutes avec huit points d'avance. Un avantage que les Sarthois ont maintenu jusqu'à la mi-temps, quoique réduit à quatre longueurs. Mais, au retour sur le parquet d'Antarès, les Manceaux ont vécu un cauchemar. Réduits au silence face au panier adverse pendant près de huit minutes, les coéquipiers de Ovie Soko (16 points, 11 rebonds) ont encaissé un 19-0 qui a changé la face du match. Dès lors, les coéquipiers de Arnas Velicka (25 points) et Travis Leslie (23 points) n'ont pas lâché la bride malgré un 11-0 dans les derniers instants de la rencontre qui n'a pas remis en cause leur première victoire de la saison (84-87).

Strasbourg retombe dans ses travers, Pau-Lacq-Orthez en maîtrise

Après son succès à Boulazac, qui a mis fin à une série de deux défaites de suite, Strasbourg n'a pas confirmé à l'occasion de la réception du Portel, une des équipes en forme du moment. Pourtant, avec un avantage de 19 points peu après la mi-temps, les coéquipiers de Yannis Morin (22 points, 15 rebonds) ont craqué, Mikyle McIntosh (24 points) et compagnie menant de deux points avant les dix dernières minutes. Un dernier quart-temps durant lequel Le Portel s'est envolé pour s'imposer de onze longueurs (83-94). Après sa défaite à Dijon, Pau-Lacq-Orthez s'est réveillé face à Boulazac, qui n'a toujours pas connu la victoire cette saison. Les Béarnais, emmenés par Shannon Evans (26 points) ont dû attendre la fin du premier quart-temps pour prendre le large au tableau d'affichage, menant de quinze longueurs au retour aux vestiaires. Un avantage que les coéquipiers de Mouphtaou Yarou n'ont pas pu réduire dans la deuxième moitié du match. Boulazac s'incline de 29 points (89-60) et reste à la dernière place du classement.

BASKET - JEEP ELITE / 6EME JOURNEE
Samedi 24 octobre 2020
Strasbourg - Le Portel : 83-94
Pau-Lacq-Orthez - Boulazac : 89-60
Gravelines-Dunkerque - Dijon : 67-81
Le Mans - Châlons-Reims : 84-87

Lundi 26 octobre 2020
21h00 : Boulogne-Levallois - Limoges

Reportés à une date ultérieure
Bourg-en-Bresse - Orléans
Chalon-sur-Saône - Roanne
ASVEL - Nanterre 92
Cholet - Monaco

Vos réactions doivent respecter nos CGU.