Jeep Elite (J31) : Première place confortée pour Monaco, les poursuivants au diapason

Jeep Elite (J31) : Première place confortée pour Monaco, les poursuivants au diapason©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mardi 20 avril 2021 à 22h31

A l'image de Monaco, vainqueur à Boulogne-Levallois, Dijon, Strasbourg, l'ASVEL, Le Mans et Bourg-en-Bresse se sont également imposés.



Monaco conforte sa place au sommet. Le club de la Principauté, dans un duel au sommet sur le parquet de Boulogne-Levallois, a signé son quatrième succès de rang et le quinzième en 17 rencontres disputées. Accrocheurs dans le premier quart-temps, les Metropolitans ont baissé de pied avant la mi-temps, laissant les coéquipiers de Marcos Knight (18 points, 6 passes) et Rob Gray (16 points) s'installer en tête et compter onze longueurs d'avance à la mi-temps. Une fin de troisième quart-temps à sens unique, avec un 11-2 pour Monaco, a permis à la « Roca Team » d'aborder sereinement la fin de match... voire peut-être trop. Les coéquipiers de Tomer Ginat (18 points, 5 rebonds) ont, en effet, signé un 13-0 pour revenir à seulement quatre longueurs. Un sursaut d'orgueil que les Monégasques ont su juguler pour s'imposer de sept points (78-85). Dans le même temps, l'ASVEL a également signé un quatrième succès de rang en championnat face à l'avant-dernier Pau-Lacq-Orthez. Sur le parquet de l'Astroballe, l'indécision a longtemps été reine avec l'écart qui n'a dépassé les dix points en faveur de Rhodaniens que quelques instants en début de deuxième quart-temps. En effet, les Béarnais de Petr Corneli (27 points, 9 rebonds) sont revenus à un point peu avant la mi-temps, jouant les fortes-têtes après la pause en menant même quelques instants au score. Mais l'ASVEL, emmené par Amine Noua (23 points, 6 rebonds) et Thomas Heurtel (21 points, 6 passes), a terminé en trombe avec un 26-8 pour un succès de seize longueurs (106-90) qui permet au club rhodanien de rester devant Le Mans. En milieu de tableau, Roanne a laissé de côté ses deux revers de suite pour renouer avec la victoire aux dépens de Châlons-Reims dans une rencontre indécise jusque dans les dix dernières minutes, qui ont vu les coéquipiers de Sylvain Francisco (26 points) se détacher pour s'imposer de quinze points (98-83).

Dijon et Strasbourg ne perdent pas le rythme

Derrière Monaco et devant l'ASVEL ou encore Le Mans, Dijon et Strasbourg sont solidement accrochés au podium de la Jeep Elite. A l'occasion de la réception de Nanterre, les Dijonnais ont tout d'abord donné une leçon tant défensive qu'offensive durant les dix premières minutes. Ne laissant les Franciliens marquer que neuf points, la JDA a conclu le premier quart-temps avec 20 points d'avance. Un gouffre que les coéquipiers de David Holston (24 points, 6 rebonds) ont entretenu avant la mi-temps, atteinte avec une marge de 23 points. Mais les joueurs de Pascal Donnadieu, emmenés par Marcquise Reed (12 points) ont commencé à trouver des solutions en attaque pour revenir tout près de la barre des dix points avant le dernier quart-temps. Mais Dijon a su tenir pour s'imposer de onze longueurs (78-67) et rester deuxième devant Strasbourg. La SIG, pour sa part, n'a pas manqué son déplacement à Limoges. Mais le 11-0 initial réalisé par le club alsacien a rapidement été effacé par les coéquipiers de Philip Scrubb (15 points, 5 passes), qui ont conclu le premier quart-temps à deux points de la SIG. Un écart qui est resté d'abord ténu puis identique avant la mi-temps. Mais, alors que les Strasbourgeois ont démarré la deuxième mi-temps tambour battant, le CSP n'a jamais été décroché, effaçant aisément un retard de dix points. Ce n'est qu'en fin de match que les coéquipiers de Brandon Jefferson (21 points) ont su faire la différence pour s'imposer de treize longueurs (68-81). Le podium, Bourg-en-Bresse a également un œil dessus après sa victoire à domicile face à Cholet dans une rencontre qui s'est décantée dans le deuxième quart-temps, qui a permis aux coéquipiers de Codi Miller-McIntyre (21 points) de prendre 20 points d'avance. Malgré Lasan Kromah (11 points) et Chris Horton (10 points, 5 rebonds), Cholet n'a jamais eu les réponses et a vu le fossé se creuser pour une défaite de 32 points (93-61). Une treizième victoire en 20 matchs qui permet à la JL Bourg de rester au contact.

Le Mans enchaîne, Orléans se relance, Le Portel renversant

Le Mans ne compte pas lâcher. A l'occasion de la réception de Chalon-sur-Saône, les joueurs d'Elric Delord ont signé un quatrième succès de suite en Jeep Elite. Après avoir pris l'avantage dans un premier quart-temps largement maîtrisé, les coéquipiers de Valentin Bigote (26 points) ont vu l'Elan Chalon revenir sous les dix points au fil des dix minutes menant à la mi-temps. Mais, malgré Sean Armand (22 points, 6 passes) et Jordon Crawford (14 points, 6 passes), Chalon-sur-Saône a décroché au retour sur le parquet d'Antarès, le MSB prenant jusqu'à 20 points d'avance durant ces dix minutes. En maîtrise tout au long du dernier quart-temps, Le Mans s'impose de 20 points (98-78) et poursuit sa série. Un début de 31eme journée également marqué par le réveil d'Orléans. Après quatre défaites de suite, les coéquipiers de Chima Moneke (14 points, 10 rebonds) ont renoué avec la victoire aux dépens d'une équipe de Gravelines-Dunkerque toujours en difficulté et battue pour la quatrième fois de suite. Une victoire que l'OLB a construit grâce notamment à un 13-0 en fin de deuxième quart-temps qui a permis au club du Loiret de prendre 20 points d'avance. Gavin Ware (15 points, 10 rebonds) et Aleksej Nikolic (12 points) ont tout donné mais le BCM n'a jamais su faire son retard et s'incline de treize longueurs (64-77). Lanterne rouge du championnat, Boulazac a continué son chemin de croix avec une cinquième défaite consécutive sur le parquet du Portel. Pourtant, les coéquipiers de Benjamin Sene (15 points, 7 rebonds, 5 passes) ont maîtrisé le début de rencontre, comptant jusqu'à 16 points d'avance dans le deuxième quart-temps. Mais une fin de troisième quart difficile, avec un 12-3 pour l'ESSM a changé la donne. Au contact de Boulazac, les coéquipiers de Charles-Noé Abouo (15 points, 5 rebonds) ont su placer un coup d'accélérateur dans le « money time » pour s'imposer de quatre longueurs (81-77), un deuxième succès de suite qui permet aux Nordistes de continuer à croire aux play-offs.

BASKET - JEEP ELITE / 31EME JOURNEE
Mardi 20 avril 2021
Le Portel - Boulazac : 81-77
Le Mans - Chalon-sur-Saône : 98-78
Gravelines-Dunkerque - Orléans : 64-77
Roanne - Châlons-Reims : 98-83
ASVEL - Pau-Lacq-Orthez : 106-90
Boulogne-Levallois - Monaco : 78-85
Bourg-en-Bresse - Cholet : 93-61
Limoges - Strasbourg : 68-81
Dijon - Nanterre : 78-67

Vos réactions doivent respecter nos CGU.