Jeep Elite (J24) : Dijon tient le rythme, l'ASVEL retrouve de l'allant

Jeep Elite (J24) : Dijon tient le rythme, l'ASVEL retrouve de l'allant©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 13 mars 2021 à 23h03

Battu à domicile par Dijon, l'ASVEL a renoué avec la victoire à Limoges quand les Dijonnais ont difficilement battu Boulogne-Levallois pour garder le même rythme que le leader de la Jeep Elite, Monaco.



Dijon a répondu à Monaco. Alors que la « Roca Team » a consolidé sa première place en s'imposant au Portel ce vendredi, la JDA s'est imposé de peu face à Boulogne-Levallois. Les « Mets » ont pris la rencontre par le bon bout, menant de treize points avant de voir les Dijonnais réagir et revenir à six longueurs à l'issue du premier quart-temps. Une bascule a eu lieu avant la mi-temps, les coéquipiers de Gerald Robinson (15 points) passant devant pour la première fois du match grâce à un 10-0. Dès lors, les Metropolitans ont couru derrière la JDA au score, les coéquipiers de David Michineau, Anthony Brow, et Tomer Ginat (15 points chacun) effaçant un éclat en début de dernier quart-temps pour échouer à deux points (66-64). Un succès qui permet à Dijon de rester au contact de Monaco et de maintenir Bourg-en-Bresse à distance. Derrière la JL Bourg, Strasbourg a signé un cinquième succès de suite en championnat face à Chalon-sur-Saône. Une rencontre que la SIG a mené quasiment sans interruption mais sans jamais s'être réellement mis à l'abri malgré une entame de match tonitruante et treize points d'avance à l'issue du premier quart-temps. Mais les coéquipiers de Myles Hesson (18 points) ont su recoller, signant un 9-0 pour revenir à quatre points et même à trois points à la mi-temps. Les Strasbourgeois, emmenés par Bonzie Colson (23 points, 5 rebonds), ont gardé l'avantage mais ont vu une avance de onze points fondre dans le troisième quart-temps. En toute fin de match, les Chalonnais ont égalisé mais la SIG a mieux fini le match pour s'imposer de quatre longueurs (96-92) et passer devant Boulogne-Levallois à la quatrième place.

L'ASVEL se relance, Orléans enchaîne

Battu à l'Astroballe par Dijon, l'ASVEL se devait de réagir à l'occasion du déplacement à Limoges. Sur le parquet de Beaublanc, les Villeurbannais n'ont pas fait semblant. Avec un Thomas Heurtel qui trouve ses marques (15 points, 6 rebonds), le club du président Tony Parker a infligé un 16-2 d'entrée au CSP qui ne s'est pas relevé de cette entame catastrophique. Les joueurs de TJ Parker et Frédéric Fauthoux n'ont pas relâché la pression pour prendre 20 points d'avance au coeur du deuxième quart-temps, atteignant la mi-temps avec un avantage de quinze longueurs. Au retour sur le parquet, les coéquipiers de Nicolas Lang (23 points) ont tenté de réagir devenant de 19 à 11 points de retard mais les Rhodaniens n'avaient pas dans l'idée de se faire piéger et ont entamé les dix dernières minutes avec 20 points d'avance. Dix dernières minutes qui n'ont pas changé la donne pour une victoire de 23 points pour l'ASVEL (60-83), qui pointe à la sixième place du classement quand le CSP enchaîne un troisième revers de suite. Si, ce vendredi, Le Mans s'est incliné pour la deuxième fois, Orléans a profité de son déplacement à Pau-Lacq-Orthez pour signer un deuxième succès et réduire l'écart sur le MSB. Une rencontre que les joueurs du Loiret ont démarré fort avec jusqu'à 17 points d'avance dans le premier quart-temps... avant de connaître un temps faible avec des Palois qui sont revenus à quatre points. Dès l'entame de la deuxième mi-temps, les coéquipiers de Darius Johnson-Odom et LaMonte Ulmer (22 points chacun) ont haussé le ton pour s'envoler et aller chercher une victoire de 29 points (72-101) pour rester dans le Top 8.

Gravelines-Dunkerque solide, Nanterre 92 redémarre

Une position qui tient à un fil car l'OLB a le même bilan que Gravelines-Dunkerque, qui est allé chercher une deuxième victoire de suite sur le parquet de Roanne. Le BCM a démarré solidement la rencontre, avec quatorze points d'avance à l'issue du premier quart-temps avant de creuser un écart de près de 30 points tout au long d'un deuxième quart-temps à sens unique. Mais, malgré 23 points d'avance à la pause, les coéquipiers d'Aleksej Nikolic (21 points) n'étaient pas à l'abri avec Roanne qui est revenu à dix points pour aborder les dix dernières minutes à quatorze points des joueurs de Gravelines-Dunkerque. Dix dernières minutes durant lesquelles Sylvain Francisco (22 points) et ses coéquipiers n'ont pas su revenir pour un revers de treize points (76-89), le quatrième de suite avec la Chorale qui reste en-dehors de la zone rouge grâce au revers de l'Elan Béarnais. Nanterre, pour sa part, a mis fin à une série de deux défaites de suite à l'occasion de la réception de Châlons-Reims. Les joueurs de Pascal Donnadieu ont pris le marge dès le premier quart-temps, conclu avec quinze points d'avance avec Macquise Reed (16 points) qui ont maintenu l'écart jusqu'à la mi-temps. Les Nanterriens ont maintenu leur mainmise sur le match au retour sur le parquet, les Champenois ne parvenant pas à repasser sous la barre des 20 points jusqu'au terme de la rencontre. Nanterre s'impose de 25 points (96-71) et continue de croire aux play-offs. A noter que le match entre Cholet et Boulazac a été reporté en raison de cas de coronavirus décelés dans l'effectif choletais.

BASKET - JEEP ELITE / 24EME JOURNEE
Vendredi 12 mars 2021
Le Portel - Monaco : 71-81
Le Mans - Bourg-en-Bresse : 85-86

Samedi 13 mars 2021
Dijon - Boulogne-Levallois : 66-64
Strasbourg - Chalon-sur-Saône : 96-92
Pau-Lacq-Orthez - Orléans : 72-101
Limoges - ASVEL : 60-83
Nanterre - Châlons-Reims : 96-71
Roanne - Gravelines-Dunkerque : 76-89

Reporté à une date ultérieure
Cholet - Boulazac

Vos réactions doivent respecter nos CGU.