Jeep Elite (J2) : Victoire dans la douleur pour Pau-Lacq-Orthez face au Mans

Jeep Elite (J2) : Victoire dans la douleur pour Pau-Lacq-Orthez face au Mans©Media365

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 28 octobre 2020 à 19h58

Face au Mans, Pau-Lacq-Orthez a eu besoin d'une prolongation pour s'imposer en match en retard de la 2eme journée de Jeep Elite (90-81 ap)

Pau-Lacq-Orthez s'en sort très bien. Face à une équipe du Mans qui a tout tenté pour arracher la victoire avant la prolongation, les joueurs de l'Elan Béarnais ont su faire la différence dans les cinq minutes supplémentaires pour s'installer durablement dans le premier quart du classement. Le MSB a démarré fort le match avec un 5-0 que les Béarnais ont tout de suite effacé dans un premier quart-temps qui a été un chassé-croisé entre les deux équipes, finalement conclu avec une longueur d'avance pour les Sarthois. Les coéquipiers de Scott Bamforth (15 points) ont profité du deuxième quart-temps pour faire la course en tête avec jusqu'à sept longueurs d'avance mais, dans un sursaut, les Palois ont su réduire l'écart à seulement deux longueurs au moment de revenir aux vestiaires. Revenus à égalité dès l'entame du troisième quart-temps par l'intermédiaire de Vincent Sanford (14 points), l'Elan Béarnais a ensuite subi le jeu. Le MSB a une nouvelle fois fait la course en tête, creusant immédiatement un écart de six longueurs qui a été maintenu l'essentiel des dix minutes de jeu.

Pau-Lacq-Orthez a joué à se faire peur

Mais, grâce à un 5-0, les Béarnais sont passés devant au tableau d'affichage pour la première fois depuis le premier quart-temps. Les Manceaux ont haussé le ton dès l'entame du quatrième quart-temps pour prendre neuf points d'avance puis ont connu un moment de flottement dont ont profité les coéquipiers de Shannon Evans (27 points, 11 passes) pour signer un 11-0 et relancer le match. Les deux équipes n'ont rien lâché mais, avec trois points d'avance à cinq secondes du terme, les Sarthois pensaient avoir fait le plus dur mais trois lancers francs de Shannon Evans ont remis les deux équipes à égalité. Edidijus Mockevicius (3 points) a eu la balle de match mais a manqué la cible envoyant les deux équipes en prolongation. Cinq minutes qui ont été fatales au Mans, jamais dans le bon tempo et qui s'incline de neuf longueurs (90-81 ap) pour sa deuxième défaite consécutive. L'Elan Béarnais enchaîne pour sa part un deuxième succès de rang et remonte à la quatrième place du classement.

BASKET - JEEP ELITE / 2EME JOURNEE
Mercredi 23 septembre 2020
Monaco - Boulogne-Levallois : 62-72
Nanterre - Bourg-en-Bresse : 82-95

Mardi 29 septembre 2020
Gravelines-Dunkerque - Limoges : 65-77
Cholet - Chalon-sur-Saône : 91-73
Châlons-Reims - ASVEL : 73-85

Lundi 19 octobre 2020
Strasbourg - Boulazac : 100-84

Mercredi 28 octobre 2020
Pau-Lacq-Orthez - Le Mans : 90-81 (ap)

Mardi 10 novembre 2020
20h00 : Roanne - Dijon

Reporté à une date ultérieure
Le Portel - Orléans

Vos réactions doivent respecter nos CGU.