Jeep Elite (J14 et J33) : Pas de soucis pour Monaco, Dijon, l'ASVEL, Strasbourg et Bourg-en-Bresse

Jeep Elite (J14 et J33) : Pas de soucis pour Monaco, Dijon, l'ASVEL, Strasbourg et Bourg-en-Bresse©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 22 mai 2021 à 23h01

Dijon, vainqueur à Boulogne Levallois, Monaco, l'ASVEL, Strasbourg et Bourg-en-Bresse l'ont tous emportés lors de cette soirée de Jeep Elite.



Monaco ne compte pas laisser la première place à Dijon. Après avoir connu une mauvaise passe face à la JDA puis à l'ASVEL, la « Roca Team » a repris son rythme de croisière et a signé une troisième victoire de suite en Jeep Elite à l'occasion de son déplacement à Limoges dans la dernière rencontre de la 33eme journée. Accrochés en début de match, les coéquipiers de Marcos Knight (16 points, 5 rebonds) ont signé un 12-0 pour se détacher et compter onze longueurs d'avance après dix minutes de jeu. Mais n'inscrivant que six points en un peu plus de huit minutes, Monaco a vu son avance disparaître avant que Marcos Knight ne donne un point d'avance à deux secondes de la pause. Plus appliqués une fois de retour sur le parquet de Beaublanc, les joueurs de la Principauté ont pris le contrôle du match. Les Limougeauds, portés par Philipp Scrubb (19 points) ont résisté mais s'inclinent pour la deuxième fois de suite (59-75). Monaco profite de l'occasion pour consolider sa place de leader de Jeep Elite.

BASKET - JEEP ELITE / 33EME JOURNEE
Vendredi 30 avril 2021
Levallois - Chalons-Reims : 77-71
Boulazac - Strasbourg : 79-86
Dijon - Cholet : 89-81
ASVEL - Châlons-sur-Saône : 102-75

Samedi 1er mai 2021
Bourg-en-Bresse - Le Portel : 101-72
Gravelines-Dunkerque - Nanterre : 81-102
Roanne - Orléans : 91-95
Le Mans - Pau-Lacq-Orthez : 88-78

Samedi 22 mai 2021
Limoges - Monaco : 59-75

L'ASVEL, Strasbourg toujours en lice pour le podium

Derrière la « Roca Team » et la JDA, l'ASVEL compte bien finir sur le podium avant la phase finale. A cette fin, les Rhodaniens sont allés chercher un neuvième succès de suite en Jeep Elite sur le parquet de Pau-Lacq-Orthez. Une rencontre qui a tout d'abord vu les Béarnais, emmenés par Justin Bibbins (16 points), faire la course en tête pour mener de cinq points à la pause. Au retour sur le parquet, les deux formations se sont rendu coup pour coup mais, dans les dix dernières minutes, c'est bien l'ASVEL qui a fini par avoir le dernier mot. Les coéquipiers de Guerschon Yabusele (19 points, 8 rebonds) s'imposent de six points (84-90) et conservent la troisième place devant Strasbourg. La SIG a rebondi après son revers face à l'ASVEL aux dépens de Gravelines-Dunkerque. Une rencontre que les Alsaciens ont démarré fort, menant de quatorze points à l'issue du premier quart-temps. Les coéquipiers d'Ishmaël Wainright (16 points) ont capitalisé sur leur avance jusqu'à la mi-temps mais le BCM, qui ne voulait pas retomber dans ses travers, est revenu à huit points avec dix minutes à jouer. Toutefois, les coéquipiers de Khalid Boukichou (24 points) ont craqué en fin de match, encaissant un 11-0 dans les trois dernières minutes pour un revers de 19 points (83-64).

Dijon ne perd pas de terrain

Si l'ASM, l'ASVEL et la SIG ont su aller chercher la victoire ce samedi, Dijon a fait de même en clôture de la 14eme journée à l'occasion de son déplacement sur le parquet de Boulogne-Levallois. Si les Franciliens ont ouvert le score par Owens (2 points), la JDA a ensuite fait la course en tête pour conclure le premier quart-temps avec une marge de huit points. Les dix minutes menant la mi-temps se sont divisées en deux séries. Tout d'abord, les Metropolitans ont signé un 14-0 auquel les Dijonnais ont répondu avec un 18-0 pour atteindre la mi-temps avec douze longueurs d'avance. Malgré Brown (15 points, 7 passes), les joueurs de Boulogne-Levallois n'ont pas su revenir à hauteur des Bourguignons, qui ont poussé en fin de troisième quart-temps pour aborder les dix dernières minutes avec une avance de quatorze longueurs. Les coéquipiers de David Holston (17 points, 7 passes) ont alors tremblé quand Boulogne-Levallois a su revenir à six points. Mais, sous contrôle, Dijon a conclu la rencontre avec dix points d'avance (65-75) pour signer un cinquième succès de rang en championnat et se maintenir au contact de Monaco, qui a quatre matchs en moins.

Bourg-en-Bresse s'accroche aussi

Juste derrière le quatuor de tête, Bourg-en-Bresse n'a pas dit son dernier mot. Après avoir concédé la défaite face à l'ASVEL, les joueurs de Savo Vucevic ont repris leurs bonnes habitudes à l'occasion de leur déplacement au Portel. Enchaînant les séries, les Burgiens ont pris quatorze longueurs d'avance après dix minutes de jeu. Mais les coéquipiers de Danilo Andjusic (23 points) ont alors déchanté, encaissant un 9-0 d'entrée de deuxième quart-temps. Si l'ESSM est revenu à cinq longueurs, l'écart n'est jamais redescendu plus bas. Les coéquipiers de Benoît Mangin (23 points, 7 passes) ont résisté dans le troisième quart-temps avant de faire douter les Burgiens dans les derniers instants, ne s'inclinant que de six points (78-84) et voyant leur série de trois victoires prendre fin. En bas de tableau, Boulazac s'est une nouvelle fois incliné face à Orléans (73-92), qui profite du revers de Limoges pour se donner de l'air. Nanterre, pour sa part, garde un infime espoir de play-offs après sa victoire sur le parquet de Roanne (66-77), sa deuxième de suite. La Chorale, battue pour la huitième fois de suite, reste dans la zone rouge avec Boulazac.

BASKET - JEEP ELITE / 14EME JOURNEE
Samedi 21 novembre 2020
Monaco - Limoges : 86-59

Vendredi 29 janvier 2021
Chalon-sur-Saône - Le Mans : 69-85

Vendredi 21 mai 2021
Cholet - Châlons-Reims : 87-98

Samedi 22 mai 2021
Boulazac - Orléans : 73-92
Le Portel - Bourg-en-Bresse : 78-84
Strasbourg - Gravelines-Dunkerque : 83-64
Pau-Lacq-Orthez - ASVEL : 84-90
Roanne - Nanterre : 66-77
Boulogne-Levallois - Dijon : 65-75

Vos réactions doivent respecter nos CGU.