Jeep Elite (J13) : Boulogne-Levallois sombre à Monaco, l'ASVEL reste invaincu

Jeep Elite (J13) : Boulogne-Levallois sombre à Monaco, l'ASVEL reste invaincu©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 15 décembre 2019 à 19h06

Pour la troisième fois de suite, Boulogne-Levallois s'est incliné lors de son déplacement à Monaco, dauphin d'un ASVEL toujours invaincu après son succès face à Orléans.

L'ASVEL ne s'arrête pas. Face à Orléans, sans être outrageusement dominateur, le club rhodanien a signé son quatorzième succès en autant de rencontres en Jeep Elite. Mais, pendant toute la première période, les joueurs de Zvezdan Mitrovic ont été plus que bousculé par les joueurs venus du Loiret. Les dix premières minutes ont vu les deux équipes se lancer dans un chassé-croisé qui s'est conclu par un avantage d'une longueur pour les coéquipiers de Miralem Halilovic (22 points). Les Orléanais ont continué de faire la course en tête en tout début de deuxième quart-temps avant de voir les Villeurbannais mettre un premier coup d'accélérateur, vite compensé par leurs adversaires qui ont retrouvé les vestiaires avec seulement un point de retard. Avec une large rotation durant la rencontre, Charles Galliou (2 points) ayant le plus faible temps de jeu avec un peu moins de quatre minutes sur le parquet de l'Astroballe, l'ASVEL n'a pas rendu la meilleure de ses copies cette saison. Mais une grande accélération au début du troisième quart-temps, avec un 15-0 pour les coéquipiers de Charles Kahudi (15 points) et Amine Noua (14 points), leur a grandement facilité la vie. Avec treize points d'avance à dix minutes du terme, les Villeurbannais ont pu gérer pour s'imposer de 17 longueurs (97-80). Pour Orléans, cette défaite prévisible ne permet pas au club de confirmer le regain de forme entrevu face à Gravelines-Dunkerque.

Rien ne va plus à Boulogne-Levallois !

Les Metropolitans marquent nettement le pas ! Quasiment intouchables lors de leurs onze premières sorties en Jeep Elite, avec une seule défaite surprise au Portel à signaler, les joueurs de Boulogne-Levallois se sont inclinés pour la troisième fois de suite en championnat à l'occasion de leur déplacement sur le parquet de Monaco. Une rencontre durant laquelle l'équipe des Hauts-de-Seine n'a jamais mené au score face à une Roca Team emmenée par Dee Bost et Landing Sané (18 points chacun). S'ils ont su résister dans les premier et troisième quart-temps, les coéquipiers de Mouphtaou Yarou (13 points), David Michineau et Vitalis Chikoko (11 points chacun) ont pris deux éclats avant la mi-temps et dans les dix dernières minutes qui ne leur ont jamais permis d'espérer mieux qu'une lourde défaite dans la Principauté face à une équipe au collectif étincelant, comptant sept joueurs au-dessus de la barre des dix points. Au terme de la rencontre, l'écart est très large avec Monaco qui s'impose de 31 points (98-67). Cette onzième victoire en treize matchs permet à la Roca Team de consolider sa deuxième place derrière l'ASVEL quand Boulogne-Levallois chute du podium, cédant la troisième place à une équipe de Dijon en forme ascendante après son succès face à Limoges ce samedi.

BASKET - JEEP ELITE / 13EME JOURNEE
Vendredi 13 décembre 2019
Gravelines-Dunkerque - Strasbourg : 73-91
Châlons-Reims - Roanne : 74-76

Samedi 14 décembre 2019
Dijon - Limoges : 79-73
Le Mans - Cholet : 81-75
Chalon-sur-Saône - Le Portel : 95-84
Boulazac - Pau-Lacq-Orthez : 83-84
Nanterre - Bourg-en-Bresse : 85-70

Dimanche 15 décembre 2019
Monaco - Boulogne-Levallois : 98-67
ASVEL - Orléans : 97-80

Vos réactions doivent respecter nos CGU.