Jeep Elite : Erman Kunter est inquiet pour Cholet

Jeep Elite : Erman Kunter est inquiet pour Cholet©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, Media365, publié le mardi 02 février 2021 à 07h36

Après la défaite de Cholet à Strasbourg ce lundi (75-72), Erman Kunter a évoqué la situation de son équipe en conférence de presse. Alors que le club des Mauges vient de perdre un quatrième match consécutif toutes compétitions confondues, l'entraîneur turc est inquiet.

Après neuf matchs de Jeep Elite, Cholet ne s'est imposé que trois fois et pointe à la 14eme place du classement. Cette situation est d'autant plus inconfortable que le club des Mauges a aussi été éliminé de la Ligue des Champions et de la Coupe de France. Ce lundi, les coéquipiers de Chris Horton ont perdu sur le parquet de la SIG Strasbourg (75-72). Cette défaite a laissé un goût amer à Erman Kunter, l'entraîneur de Cholet. « Le problème, c'est qu'on est pas assez dur je pense. Quand vous regardez les statistiques, on est devant partout. Pourcentage, passes décisives, rebonds, évaluation : on gagne. Mais on n'est pas assez dur. Strasbourg, c'est une équipe correcte il n'y a rien à dire mais là on perdait des ballons comme ça même quand il n'y avait pas une grosse pression défensive. Avec 22 pertes de balle, c'est impossible de gagner, la différence est là. Il n'y a pas d'explication, on a travaillé cette semaine mais c'est très difficile de travailler le fait de ne pas perdre de ballon. Il faut juste jouer dur » a-t-il expliqué en conférence de presse.

Erman Kunter demande un changement d'attitude

Ce constat est d'autant plus douloureux qu'il n'y a pas de solution miracle pour faire progresser les Choletais dans ce domaine. « La dureté, c'est dans le caractère. Il faut changer les attitudes. C'est difficile de progresser dans ce domaine. L'adresse, les systèmes : ça se travaille. Mais la dureté, c'est dans le caractère, dans l'envie. Il faut décider de jouer dur. Au début, certains auront des problèmes de fautes. C'est sûr et certain, c'est toujours comme ça car ils vont faire quelque chose qui n'est pas dans leur nature. Après on peut progresser mais il faut aussi de la confiance car on a oublié comment gagner. C'est très inquiétant ça » avouait Erman Kunter.

« Ce n'était pas un concours de beauté »

Du côté strasbourgeois, l'heure était au soulagement. Lassi Tuovi a reconnu que ce match n'était pas forcément abouti mais au buzzer final, il a savouré cette victoire qui peut être un tournant dans la saison de la SIG. « Ce n'était pas un concours de beauté, ce n'était pas le plus beau match, mais nous avons empoché la victoire. C'est l'essentiel. Après la victoire contre Roanne et celle de ce soir nous pouvons regarder un peu plus vers le haut et moins ce qui se passe derrière nous au classement. En ce sens aussi cette victoire est importante. » Strasbourg intègre effectivement le top 8 de la Jeep Elite alors que Cholet n'arrive pas à distancer les équipes du bas de tableau.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.