Jeep Elite : Dijon retrouve le sourire, Strasbourg fait chuter l'ASVEL, Boulogne-Levallois enchaîne

Jeep Elite : Dijon retrouve le sourire, Strasbourg fait chuter l'ASVEL, Boulogne-Levallois enchaîne©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le mardi 27 avril 2021 à 22h46

Battu samedi en finale de la Coupe de France par l'ASVEL, Dijon a poursuivi en revanche sa belle série en Jeep Elite en s'imposant mardi soir sur le parquet de Châlons-Reims, tandis que dans le choc de la soirée, les Villeurbannais ont, eux, été stoppés dans leur élan par Strasbourg. Vainqueur à Boulazac, Boulogne-Levallois reste en embuscade.



Cette fois, c'est Dijon qui sourit et l'ASVEL qui pleure. Samedi dernier à l'AccorArena lors de la finale de la Coupe de France, les Bourguignons avaient quitté le parquet la tête basse tandis que les Villeurbannais n'en finissaient plus de célébrer leur dixième succès dans la compétition. Changement d'ambiance mardi soir pour le retour des deux équipes aux affres de la Jeep Elite. Tandis que la JDA a tout de suite retrouvé le sourire en poursuivant sa belle série de victoires en signant un cinquième succès de rang, sur le parquet de Châlons-Reims (90-80) grâce notamment à un très bon match une fois de plus du Belge Vanwijn, auteur de 20 points, les champions de France, eux, ont vu leur belle dynamique (quatre victoires de suite avant ce déplacement en Alsace et donc également ce titre en Coupe de France) se briser face à Strasbourg (98-95) au Rhénus.


Troisième du championnat et dernière équipe à avoir battu Dijon, la SIG, uniquement défaite sur ses six dernières sorties face à Monaco, a joué un vilain tour aux protégés de Tony Parker, tombés mardi sur trois hommes particulièrement en forme et auteurs à eux trois de 69 points des 98 marqués par les Alsaciens dans cette partie : Colson (29), Jefferson (24) et Morin (16). Un superbe coup des Strasbourgeois qui conservent ainsi leurs distances avec l'ASVEL, toujours cinquième, mais aussi avec le quatrième du classement Boulogne-Levallois. Tandis que Monaco s'imposait dans le match 1 de la finale de l'Eurocoupe, les Franciliens, portés par le tandem Michineau (20 points) - Chikoko (18 points, 16 rebonds), monstrueux, ont pourtant enfoncé (91-85) chez lui le dernier Boulazac, battu là pour la septième fois de suite.


Surpris au Colisée par Chalon-sur-Saône (81-80), Gravelines-Dunkerque, qui n'a plus gagné depuis six matchs, va très mal également. En revanche, pour l'Elan et son meilleur marqueur du soir Crawford (20 points), cette première victoire après cinq matchs perdus d'affilée fait le plus grand bien même si l'ancien champion de France sait depuis longtemps qu'il ne sera pas de la phase finale. Limoges pourrait lui aussi voir le wagon des play-offs lui passer sous le nez. Au soir de cette 32eme journée, ce n'est pas le cas. Après sa quatrième victoire de rang en déplacement, le CSP occupe la 8eme place, synonyme de qualification. Corrigés par Strasbourg à Beaublanc lors de la dernière journée, comme ils l'avaient déjà été par Dijon et Roanne, les Limougeauds voyagent bien en revanche actuellement. Nanterre, balayé sur son parquet mardi (88-66) par le Polonais Maciej Lampe (19 points), en a fait les frais.


Limoges est toutefois prévenu : Orléans, remonté en 9eme position en profitant des défaites du Portel à Pau (90-68) et de Roanne à Cholet (83-72), ne lâchera rien. Mardi, les hommes du Loiret se sont relevés de leur défaite à domicile contre Nanterre du 23 avril dernier en stoppant chez eux (78-70) le 6eme du classement Bourg-en-Bresse, qui restait pourtant sur deux victoires. Si le septième billet ne semble pas pouvoir échapper au Mans, le 8eme sera semble-t-il très disputé jusqu'au bout.

BASKET - JEEP ELITE / 32EME JOURNEE
Mardi 27 avril 2021
Chalon-sur-Saône - Gravelines-Dunkerque : 81-80
Pau-Lacq-Orthez - Le Portel : 90-68
Boulazac - Levallois : 85-91
Châlons-Reims - Dijon : 80-90
Cholet - Roanne : 83-72
Nanterre - Limoges : 66-88
Orléans - Bourg-en-Bresse : 78-70
Strasbourg - ASVEL : 98-95

Jeudi 27 mai 2021
18h00 : Monaco - Le Mans

Vos réactions doivent respecter nos CGU.