Jeep Elite : Boxing day, l'unique normalité d'une saison à part ?

Jeep Elite : Boxing day, l'unique normalité d'une saison à part ?©Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le samedi 26 décembre 2020 à 12h56

Particulièrement impactée par les mesures mesures sanitaires, la Jeep Elite a tenté de conserver un minimum d'activité pendant le confinement. On fait le point sur cette saison de basket français au déroulement inédit.

Ce samedi, la LNB organise un "Boxing Day Jeep Elite" avec trois matchs au programme. C'est un des rares événements de la saison qui a été maintenu à sa date initiale. Secoué par le Covid-19, les confinements et les mesures de huis clos, le championnat de France de basket a tenté d'assurer un service minimum ces dernières semaines. Ce n'était pas une chose facile quand on pense au début de saison déjà tronqué par la multiplication des cas de coronavirus au sein des clubs. Alors que la Jeep Elite devrait entamer son quatrième mois de compétition, les équipes les plus assidues ont joué huit matchs quand Boulazac, la lanterne rouge, est toujours bloquée à quatre.

Et si le vainqueur de la saison régulière était couronné champion ?

La LNB a déjà prévu des aménagements si la saison régulière et/ou les play-offs ne peuvent pas aller à leur terme. Ces décisions seront prises par le comité directeur en temps voulu. L'éventail des possibilités va d'une fin de saison normale à un aménagement des play-offs jusqu'à un couronnement du vainqueur de la saison régulière. Dans une fin de saison incertaine, il y a un vrai intérêt à bien figurer au plus vite. Boulogne-Levallois en a conscience avec le meilleur bilan actuel de la Jeep Elite. Seuls Monaco et Bourg-en-Bresse peuvent espérer n'avoir qu'une défaite après huit journées comme les Metropolitans. Dijon et l'ASVEL suivent. Avec 50% de victoires mais pas le même nombre de matchs joués, Nanterre et Strasbourg sont à la lutte pour une place dans le top 8. En bas du classement, on retrouve Boulazac qui n'a pas encore gagné mais surtout Châlons-Reims qui a une victoire mais sept défaites.

Belles performances européennes et fin de saison chargée

A tous les étages, le début de l'année 2021 s'annonce chargé. Si la priorité sera donnée à la Coupe de France en janvier, la suite des réjouissances annonce un calendrier très dense. Avec l'espoir d'un retour des spectateurs dans les salles, chaque équipe aura une vingtaine de matchs à jouer avant le printemps et le début prévu des play-offs. Pour mener à bien cette saison 2020-2021, le rythme s'annonce soutenu, surtout pour les équipes engagées sur la scène européenne. Avec un quatre représentants au Top 16 de l'Eurocoupe, l'ASVEL en Euroligue et des clubs comme Strasbourg ou Dijon qui figurent bien en Ligue des Champions, le basket français arrive malgré tout à être à la fête. Et pas uniquement en ce jour de boxing day.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.