Jeep Elite - ASVEL : La réponse de Mitrovic à Parker

Jeep Elite - ASVEL : La réponse de Mitrovic à Parker©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 22 mai 2020 à 21h20

A la suite de l'intervention dans les médias de Tony Parker, Zvezdan Mitrovic a répondu à son ancien président au travers d'un communiqué.

Zvezdan Mitrovic prend acte. L'entraîneur monténégrin a pris la parole au travers d'un communiqué publié par son avocat, Me Xavier Lecerf-Galle, à la suite de la sortie médiatique du président de l'ASVEL Tony Parker au travers d'un entretien accordé au quotidien L'Equipe où il a abordé sans entrer dans les détails ce qui a pu mener au licenciement de l'ancien entraîneur de Monaco. « Il prend acte de son licenciement et ne communiquera pas sur l'épilogue qui vient d'être imposé à ce chapitre de sa carrière », assure l'avocat de Zvezdan Mitrovic dans ce communiqué. Une déclaration où il souhaite également avoir une pensée pour tous ceux qui ont pu le soutenir durant son mandat à la tête du club rhodanien. « Zvezdan Mitrovic exprime sa gratitude envers les joueurs, cadres techniques et dirigeants de l'ASVEL qui lui ont témoigné, en toute discrétion, soutien et sympathie, ajoute l'avocat du technicien monténégrin. Il a été très touché par les marques de sympathie sur les réseaux sociaux exprimées par les fans de l'ASVEL et plus généralement de basket. »

« Comme si Rappeneau avait viré Depardieu du tournage de Cyrano de Bergerac »

Quant aux déclarations de Tony Parker, qui a déclaré que « des limites ont été franchies » mais qu'il n'y avait pas de raisons purement sportives à la mise à l'écart de Zvezdan Mitrovic, l'ancien sélectionneur du Monténégro assure ne pas vouloir répondre à celui qui a été son président pendant deux ans. « Il y a beaucoup à dire sur la méthode, les soi-disant motifs et les conséquences de cette décision inédite, assure Me Xavier Lecerf-Galle. L'heure et le lieu ne sont toutefois pas aux plaidoiries, ni même à commenter les éléments de langage présidentiels qui n'ont convaincu que leur auteur et son cercle de conseillers. » Mais ce communiqué confirme également que Zvezdan Mitrovic entend contester son licenciement devant la justice si un accord amiable n'est pas trouvé, et son avocat y a mis les formes. « Ce temps viendra, si toutefois les avocats de l'ASVEL et moi-même ne parvenons pas à régler rapidement, et amiablement, cette situation injustifiable qui a stupéfait la planète basket, ajoute l'avocat de l'ancien entraîneur du club villeurbannais. Licencier Zvezdan Mitrovic après ce qu'il a apporté à cette organisation en 18 mois, car un arbitre lui a sifflé une faute technique, c'est un peu comme si Jean-Paul Rappeneau avait viré Gérard Depardieu du tournage de Cyrano de Bergerac, pour avoir parlé trop fort lors de la tirade du nez. » Une affaire qui est visiblement loin d'être terminée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.