France : Pas de Leaders Cup en 2022 ?

France : Pas de Leaders Cup en 2022 ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365, publié le dimanche 17 octobre 2021 à 10h00

Selon les informations de L'Equipe, la Ligue nationale de basket pourrait renoncer à l'édition 2022 de la Leaders Cup, en raison de contraintes budgétaires trop élevées.



La Ligue nationale de basket (LNB) pourrait être contrainte de se passer de la Leaders Cup, remportée pour la dernière fois par Dijon (2020), en 2022. En effet, selon les informations du quotidien sportif français L'Equipe, des difficultés budgétaires acteraient cette décision pour une compétition déjà annulée en 2021, en raison de la crise sanitaire. Trop coûteuse, cette épreuve de mi-saison du basket professionnel, qui existe depuis l'année 2013 et initialement prévue entre les 18 et 20 février prochains du côté du parc Disneyland Paris, à Chessy dans le département 77, ne serait pas organisée et serait laissée de côté pour l'année prochaine. Afin d'amortir les frais d'organisation, la LNB devait avoir un financement suffisant, ce qui ne serait pas le cas, toujours selon le quotidien sportif français. L'Equipe croit savoir que la situation financière de la Ligue nationale de basket serait actuellement particulièrement compliquée, depuis la fin du contrat de télévision qui liait l'instance au groupe Altice, soit RMC Sport, encore en 2020.

Une décision prise la semaine prochaine ?

Aujourd'hui, aucun contrat de télévision n'est venu remplacer l'ancien. Toujours est-il que le jeudi 21 octobre prochain serait prévue une assemblée générale de la Ligue où sera notamment traité ce sujet particulièrement épineux. A ce moment-là, la Ligue soumettra l'idée de cette annulation, au vote de cette même AG. D'ailleurs, L'Equipe rapporte que Alain Béral, qui n'est autre que le président de la LNB, a confirmé qu'une décision sera prise à ce moment-là. Lors de cette AG, les clubs auront alors trois options qui se présenteront face à eux : maintenir cette Leaders Cup telle qu'elle a toujours été organisée, malgré les problèmes financiers précédemment cités, l'annuler ou alors organiser une autre épreuve qui serait alors moins coûteuse et plus simple, dans une salle d'une équipe de l'élite ou autre, mais sur un site différent chaque année. Une compétition, avec toujours huit voire quatre équipes, qui ressemblerait alors à la Semaine des As, qui a précédé cette même Leaders Cup, entre 2003 et 2012.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.