Elite (J33) : Dijon peut espérer le podium, la SIG sera dauphin de Monaco

Elite (J33) : Dijon peut espérer le podium, la SIG sera dauphin de Monaco©Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 12 mai 2018 à 22h44

Victorieux du Mans, les joueurs de Strasbourg se sont assurés de la deuxième place d'Elite derrière Monaco, étrillé sur le parquet de l'ASVEL. Dijon profite de l'occasion pour mettre sous pression les Manceaux.

Si Monaco est déjà assuré d’avoir l’avantage du terrain jusqu’en finale, Strasbourg a fait un grand pas vers la deuxième place de la saison régulière et, donc, un tel avantage jusqu’aux demi-finales des play-offs. A l’issue d’un match serré, les Alsaciens ont pris le meilleur sur leur seul rival pour la place de dauphin de la Roca Team à l’issue de la 34eme journée, Le Mans. Les Sarthois, auteur d’un début de match intéressant, ont ensuite été pris dans la nasse de la SIG pour conclure le premier quart-temps avec sept points de retard. Un écart que le MSB a vu enfler durant la première moitié du deuxième quart-temps avant un sursaut d’orgueil pour revenir à trois longueurs seulement au retour aux vestiaires avec un 7-0 pour conclure la mi-temps. Mais ce sursaut a mis en alerte Vincent Collet et ses hommes qui ont serré la bride dès le retour sur le parquet d’Antarès pour prendre jusqu’à 16 points d’avance en fin de troisième quart-temps, de quoi gérer autant que possible les dix dernières minutes du match, qui ont vu Le Mans revenir à moins de dix points mais échouer dans leur mission retour du diable vauvert (70-80). Avec une victoire d’avance à une journée de la fin, la deuxième place est quasiment assurée pour la SIG.

Dijon met sous pression Le Mans, Nanterre recolle à Limoges

Cette défaite mancelle fait les affaires de Dijon, qui profite de sa nette victoire face à Gravelines-Dunkerque (97-82) pour revenir à une seule victoire du Mans avant la dernière journée de la saison régulière, où la JDA ira à Strasbourg alors que le MSB ira à Cholet. Autre équipe mise sous pression par les résultats précédents de cette 33eme journée, Nanterre avait fort à faire dans le derby francilien face à Levallois. Décramponnés avant la mi-temps, les Nanterriens ont tapé du poing sur la table dans le troisième quart-temps pour prendre le contrôle du match et assurer dans les dix dernières minutes pour s’imposer de six longueurs (85-79) et conforter sa sixième place. Pour Levallois, l’espoir de terminer la saison en play-offs est définitivement éteint suite à très large victoire de Pau-Lacq-Orthez sur son parquet face à Boulazac (101-97), qui garde toutefois un espoir de maintien avec une victoire de moins qu’Antibes, battu par Limoges vendredi soir. Pour l'Elan Béarnais, la place en play-offs est désormais assurée.

Monaco en roue-libre sur le parquet de l’ASVEL

Leader incontesté de l’Elite, mais finaliste malheureux de la Ligue des Champions le week-end dernier, Monaco a connu un jour sans dans l’affiche de clôture de cette 33eme et avant-dernière journée. En déplacement sur le parquet de l’ASVEL sous les yeux du président Tony Parker, la Roca Team a vu les Rhodaniens faire la course en tête avant de revenir petit à petit pour réduire l’écart à deux longueurs à la mi-temps. Mais un troisième quart-temps à oublier, perdu de 23 points, a mis un terme à tout suspense dans cette rencontre pour une victoire de 28 points de l’ASVEL (108-80) qui revient à hauteur de Limoges et Nanterre pour continuer à croire à une cinquième place finale en vue des play-offs. En bas de tableau, Chalon-sur-Saône a pris le meilleur sur Le Portel (81-76) alors que Châlons-Reims est allé s’imposer à Châlons-Reims (84-87).

BASKET - ELITE / 33EME JOURNEE

Vendredi 11 mai 2018

Antibes – Limoges : 78-86

Hyères-Toulon – Cholet : 80-86

Samedi 12 mai 2018

Le Mans – Strasbourg : 70-80

Bourg-en-Bresse – Châlons-Reims : 84-87

Chalon-sur-Saône – Le Portel : 81-76

Dijon – Gravelines-Dunkerque : 97-82

Pau-Lacq-Orthez – Boulazac : 101-77

Nanterre – Levallois : 85-79

ASVEL – Monaco : 108-80

Vos réactions doivent respecter nos CGU.