Elite (J31) : Dijon repasse devant Pau-Lacq-Orthez, Limoges positive, Nanterre sur sa lancée

Elite (J31) : Dijon repasse devant Pau-Lacq-Orthez, Limoges positive, Nanterre sur sa lancée©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 04 mai 2019 à 22h12

Dans la course à la quatrième place, Dijon a repris l'avantage sur Pau-Lacq-Orthez alors que Nanterre continue de croire à la possibilité de revenir sur l'ASVEL. Limoges, malgré les remous en interne, s'est imposé à Bourg-en-Bresse.

Sur le parquet, les joueurs de Limoges n'ont pas traduit en nervosité les remous que le club connaît en interne. Les joueurs de François Peronnet ont entamé piano le match à Bourg-en-Bresse, se retrouvant rapidement menés de neuf longueurs mais, grâce à un 16-2 dans les cinq dernières minutes du premier quart-temps, le CSP s'est retrouvé devant au score de cinq longueurs. Un avantage que les coéquipiers de Jordan Taylor (25 points, 12 passes, 6 rebonds) ont maladroitement fait fructifier dans le deuxième quart-temps pour rejoindre les vestiaires avec un écart de quatorze points. Les Burgiens, dans l'aspiration de LaMonte Ulmer (21 points) et Zachery Peacock (20 points), ont poussé en début de troisième quart-temps pour revenir dans le match et sont parvenus à leur fin à cinq minutes du terme de la rencontre quand ils ont repris l'avantage de deux points. Mais un 11-0 pour Limoges a immédiatement suivi, mettant un terme définitif au suspense dans cette rencontre, pour une victoire du CSP (88-99) qui permet au club de conforter sa place dans le Top 8 devant Le Mans, vainqueur à Fos-sur-Mer ce vendredi.

Dijon repasse devant l'Elan Béarnais

Alors que le podium semble bien assuré, c'est à son pied que la lutte fait rage avec l'avantage du terrain en quarts de finale comme enjeu. Et, à ce petit jeu, Dijon a repris une longueur d'avance sur Pau-Lacq-Orthez à l'occasion de cette 31eme journée de l'Elite. Les joueurs de la JDA ont, en effet, pris le meilleur sur Chalon-sur-Saône quand l'Elan Béarnais a chuté à domicile face à Cholet. Les Dijonnais, emmenés par Ryan Pearson (17 points), ont fait la différence dans le deuxième quart-temps après avoir été accrochés dans les dix premières minutes. Ils ont même compté jusqu'à 20 points d'avance en fin de troisième quart-temps avant un coup de mou qui a permis à l'Elan Chalon d'entamer le dernier quart-temps avec de l'élan, étant revenus à onze longueurs. Revenus à un point à moins de quatre minutes du terme de la rencontre, les coéquipiers de Mickaël Gelabale (21 points, 8 rebonds) n'ont pas su transformer l'essai et s'inclinent de huit longueurs (80-72). Dans le même temps, Pau-Lacq-Orthez a réalisé une contre-performance à domicile face à Cholet dans un match accroché dont ils ont perdu le contrôle dans le dernier quart-temps. Les 19 points de Frank Hassell ont permis au CB de répondre aux 17 points et 13 rebonds de Vitalis Cikoko pour une défaite de neuf points (70-79) qui fait reculer l'Elan Béarnais au cinquième rang du classement.

Nanterre ne lâche rien, Antibes file vers la Pro B

Le podium de l'Elite, Nanterre y est fermement accroché et les Franciliens ne lâchent absolument rien dans cette fin de saison. Mais, face à Gravelines-Dunkerque, les joueurs de Pascal Donnadieu ont connu comme un faux-départ avec un premier quart-temps où ils n'ont pas vu la lumière et ont eu jusqu'à sept points de retard. Mais Wood (17 points, 7 rebonds) et ses coéquipiers ont cédé dès le deuxième quart-temps avec les Nanterriens qui ont serré le jeu pour retrouver les vestiaires avec un point d'avance. La tension est restée maximale sur le parquet tout au long du troisième quart-temps avec les deux équipes qui n'ont jamais fait la différence. Ce n'est que dans les douze dernières minutes que les coéquipiers de Lahaou Konaté (16 points, 7 rebonds) ont pu prendre un peu d'air pour aller chercher un succès de six longueurs (88-82) qui leur assure de conserver la deuxième place tout en espérant un exploit de Strasbourg ce dimanche pour continuer à croire à la première place en fin de saison régulière. En bas de tableau, pour Antibes, la perspective la plus réaliste est la descente en Pro B la saison prochaine. Les Sharks, battus à la dernière seconde par Boulazac sur un panier à la dernière seconde de Nicolas de Jong (85-84), n'ont plus qu'à espérer un miracle pour se sauver.

BASKET - ELITE / 31EME JOURNEE
Vendredi 3 mai 2019
Fos-sur-Mer - Le Mans : 68-88
Le Portel - Châlons-Reims : 83-81
Levallois - Monaco : 79-80

Samedi 4 mai 2019
Bourg-en-Bresse - Limoges : 88-99
Dijon - Chalon-sur-Saône : 80-72
Pau-Lacq-Orthez - Cholet : 70-79
Boulazac - Antibes : 85-84
Nanterre - Gravelines-Dunkerque : 88-82

Dimanche 5 mai 2019
18h30 : ASVEL - Strasbourg

Vos réactions doivent respecter nos CGU.