Elite (J24) : L'ASVEL retrouve le goût de la victoire, Pau-Orthez s'offre le Clasico

Elite (J24) : L'ASVEL retrouve le goût de la victoire, Pau-Orthez s'offre le Clasico©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le mardi 20 mars 2018 à 22h32

Ce mardi, dans la suite de la 24eme journée de Jeep Elite, l'ASVEL s'est enfin remis à gagner, cette fois contre Chalon-sur-Saône (104-90) tandis que Pau-Lacq-Orthez s'est adjugé le Clasico, contre Limoges (84-68).

La série noire s'est enfin arrêtée. Ce mardi soir, pour la suite de la 24eme journée de Jeep Elite (ex-Pro A), l'ASVEL a convaincu, sur son parquet de l'Astroballe, en s'imposant contre Chalon-sur-Saône, sur le score de 104-90. Six joueurs villeurbannais ont dépassé la barre des dix points. Les partenaires de Charles Kahudi mettent ainsi fin à une série de trois revers consécutifs et reprennent donc leur marche en avant, dans ce championnat de France. De son côté, Pau-Lacq-Orthez, dans son Palais des Sports, a également fait bonne impression, s'offrant facilement le scalp de Limoges (84-68), dans le 103eme Clasico de l'histoire du basket masculin. Ses deux seuls paniers à trois-points de la rencontre, Taqwa Pinero (12 points en 27 minutes de jeu) les a inscrits à seulement une minute et trente secondes de la fin du match.

Pau était sans rival à trois-points

Toujours côté palois, Chris Dowe (23 points, 4 rebonds et 6 passes décisives en 32 minutes de jeu) et Ken Horton (24 points et 7 rebonds en 28 minutes de jeu) ont su se mettre également en évidence, d'un point de vue personnel. Globalement, l’Élan Béarnais a fait la différence à trois-points (12/26 contre 3/21 pour Limoges). Cette victoire est un événement, au niveau local, puisqu'il faut remonter à 2003 pour voir Pau l'emporter deux fois en saison régulière face au CSP. Par la même, le club égalise dans les bilans de ce Clasico et revient à 51 partout, pour un nul. Enfin, avec ce probant succès, Pau en profite pour remonter à la 8eme place du classement et revient même à la hauteur de Limoges (7eme), avec néanmoins une victoire de retard. Grâce à sa cinquième victoire en six matchs, cette fois sur le parquet de l'Ekinox de Bourg-en-Bresse (78-96), Dijon fait d'une pierre deux coups et en profite pour s'installer dans le Top 8 du classement de Jeep Elite.

Antibes a fait un grand pas vers le maintien

Sur cette rencontre, Jacques Alingue s'est particulièrement distingué au niveau personnel (27 points à 13/14 aux tirs et 14 rebonds en 31 minutes de jeu) tout en posant d'énormes problèmes à la défense adverse. Pour Bourg-en-Bresse, il s'agit là d'une cinquième défaite en six matchs. Par conséquent, le club chute légèrement au classement (6eme). Levallois peut légitimement envisager de se mêler à la lutte pour les playoffs, après sa victoire sur le fil contre Cholet (63-65), grâce notamment à Garvin Ware (17 points et 15 rebonds en 30 minutes de jeu). Enfin, en bas de classement, Antibes pourrait avoir fait un grand pas dans l'optique du maintien parmi l'élite, après son succès sur le parquet de Boulazac (78-91). Les Sharks peuvent remercier Viktor Gaddefors (12 points, 9 rebonds et 3 passes décisives en 34 minutes de jeu). De son côté, Boulazac a de quoi s'inquiéter puisque désormais, c'est un retard de trois succès qu'il leur faut combler sur l’Élan Chalon (16eme).

BASKET – ELITE / 24EME JOURNÉE

Lundi 19 mars 2018

Châlons-Reims - Le Mans : 75-76

Mardi 20 mars 2018

ASVEL - Chalon-sur-Saône : 104-90

Gravelines-Dunkerque - Strasbourg : 71-76

Cholet - Levallois : 63-65

Bourg-en-Bresse - Dijon : 78-96

Boulazac - Antibes : 78-91

Pau-Lacq-Orthez - Limoges CSP : 84-68

Mercredi 21 mars 2018

20h45 : Monaco - Nanterre

Vendredi 23 mars 2018

20h30 : Hyères-Toulon - Le Portel

Vos réactions doivent respecter nos CGU.