Elite (J23) : Pau-Lacq-Orthez creuse à nouveau l'écart, l'ASVEL est pas passé loin de la catastrophe

Elite (J23) : Pau-Lacq-Orthez creuse à nouveau l'écart, l'ASVEL est pas passé loin de la catastrophe©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 23 mars 2019 à 22h15

Si Monaco et Strasbourg ont signé des succès précieux, Pau-Lacq-Orthez a répondu à Nanterre quand l'ASVEL, difficilement, a consolidé sa place de leader.

Solide leader de l'Elite, l'ASVEL n'a pas pu s'empêcher d'offrir au public de l'Astroballe une sacrée frayeur face à Chalon-sur-Saône. Les joueurs de Zvezdan Mitrovic ont, en effet, manqué leur entame de match et se sont retrouvés menés de huit longueurs à l'issue des dix premières minutes. La réaction des Rhodaniens n'est pas venue dès le deuxième quart-temps, durant lequel l'Elan Chalon a connu à deux reprises un avantage de dix longueurs. L'explication de leur entraîneur dans le vestiaire n'a pas changé la donne puisque les Chalonnais ont confirmé leur grande prestation avec jusqu'à quinze points d'avance en milieu de troisième quart-temps au sortir d'un 9-0. La réaction est venue peu après avec un retard limité à six longueurs à l'entame des dix dernières minutes. Un dernier quart-temps où les joueurs de l'ASVEL ont remis de l'ordre pour prendre le contrôle du score et mener jusqu'à neuf points. Le baroud d'honneur de l'Elan Chalon n'aura pas été suivi d'effet avec une défaite de deux petites longueurs (106-104), toutefois avec les honneurs.

L'Elan Béarnais distance à nouveau Nanterre

Vainqueur à Fos-sur-Mer ce vendredi, Nanterre s'était rapproché à une victoire de l'Elan Béarnais. Mais la réception de Chalons-Reims a permis aux joueurs de Pau-Lacq-Orthez de répondre du tac-au-tac aux Franciliens. Et l'issue du match n'a pas été en doute bien longtemps malgré un début de match compliqué. Menés de six longueurs, les Béarnais ont signé un 12-0 pour reprendre la main et creuser petit à petit l'écart avant la mi-temps, atteinte avec une avance de onze longueurs. Un avantage qui a atteint 17 longueurs en milieu de troisième quart-temps avant un coup de mou de la part des joueurs de Pau-Lacq-Orthez. La fin de match a été maîtrisée par ces derniers qui s'imposent de dix points (77-67) et confirment leur place de dauphin derrière l'ASVEL. Pour Châlons-Reims, la donne reste la même avec une victoire d'avance sur Chalon-sur-Saône et Cholet, vainqueur de Gravelines-Dunkerque (84-81).

Monaco et Strasbourg envoient un message à Dijon

Avant la réception de Limoges ce dimanche, la pression s'est accrue sur les épaules des joueurs de Dijon. A la lutte pour la quatrième place avec Monaco et Strasbourg, la JDA a vu ces deux équipes s'imposer sur leur parquet ce samedi. Les Monégasques, après une entame réussie, ont vu les joueurs du Mans revenir petit à petit pour atteindre la mi-temps avec une longueur d'avance. Mais la « Roca Team » a haussé le ton en fin de troisième quart-temps avec un 8-0 pour entamer les dix dernières minutes avec un avantage de douze longueurs qui a déstabilisé les Sarthois, passés à côté de leur dernier quart-temps pour une défaite de 17 points (82-65). La SIG, pour sa part, a profité de la réception de la lanterne rouge, Antibes, pour signer un très large succès. Les joueurs de Vincent Collet ont attendu la fin du premier quart-temps pour faire la course en tête et ont ensuite creusé l'écart dans le troisième quart-temps pour une victoire de 20 points (75-55) qui leur permet de creuser provisoirement l'écart sur Dijon.

BASKET - ELITE / 23EME JOURNEE
Vendredi 22 mars 2019
Fos-sur-Mer - Nanterre : 73-95
Le Portel - Boulazac : 70-72

Samedi 23 mars 2019
Monaco - Le Mans : 82-65
Cholet - Gravelines-Dunkerque : 84-81
Pau-Lacq-Orthez - Châlons-Reims : 77-67
ASVEL - Chalon-sur Saône : 106-104
Strasbourg - Antibes : 75-55

Dimanche 24 mars 2019
18h30 : Dijon - Limoges

Lundi 25 mars 2019
20h45 : Levallois - Bourg-en-Bresse

Vos réactions doivent respecter nos CGU.