Elite (J1) : Dijon, Pau et Levallois lancent parfaitement leur saison

Elite (J1) : Dijon, Pau et Levallois lancent parfaitement leur saison©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le vendredi 20 septembre 2019 à 22h22

Ce vendredi, pour l'ouverture de la première journée de la nouvelle saison de Jeep Elite de basket masculin, Dijon, Pau et Levallois n'ont pas raté leurs débuts, après leurs victoires respectives contre Le Portel (88-85), à Châlons-Reims (83-88) et contre Orléans (93-87).

C'est parti pour la saison 2019-20 ! Ce vendredi, dans le cadre de la première journée de la Jeep Elite de basket masculin, Boulogne-Levallois, qui recevait Orléans, ne s'est pas fait surprendre (93-87). A la pause, le vainqueur du jour était déjà devant, au tableau d'affichage (50-44, +6). Toutefois, les Orléanais n'ont pas arrêté de se montrer menaçants, durant toute la rencontre et n'ont même jamais été vraiment distancés au score. Grâce à six joueurs à dix points ou plus, Weber (19), Artis (17), Smith (13), Doucouré (12), Michineau (11) et Chikoko (10), les locaux ont pu finir par faire une différence définitive et totale. Mais c'est bien du côté des visiteurs que l'on retrouve les meilleurs marqueurs de la rencontre. Avec 22 points chacun, Brandon Jefferson et Christopher Evans n'ont pourtant pas réussi à empêcher la défaite de leur équipe.

Pau s'est montré solide à l'extérieur

Pau-Lacq-Orthez, qui avait pris part aux play-offs l'an passé et sous l'impulsion notamment de Léopold Cavaliere, a ramené une première victoire, de son déplacement sur le parquet de Châlons-Reims (83-88). Durant cette rencontre, les deux formations n'ont eu de cesse de rester au contact l'une de l'autre. La formation béarnais a notamment pu compter sur trois hommes en particulier. Nicolas De Jong (18 points), Travis Leslie (16 points), mais également Tyrus McGee (15 points) ont grandement participé au succès final des leurs. Châlons-Reims n'a pas été en reste. En effet, Yannis Morin (23 points) et Jimmy Baron (22 points) ont été au rendez-vous, sans pour autant réussir à empêcher la défaite finale de leur équipe.

Dijon a été mené une bonne partie de la deuxième période

Dijon, également de la partie lors des derniers play-offs, a parfaitement négocié cette première rencontre à domicile, en disposant du Portel (88-85). Toutefois, le contenu de ce match ne reflète pas forcément le score final. Car, durant presque toute la seconde période, les Bourguignons ont couru après le score. Ce n'est qu'à moins d'une minute trente du buzzer que les locaux ont enfin pris les devants au tableau d'affichage. Cela a fait suite à toute une série de lancers-francs de Jérémy Leloup, avant un tir à trois points de David Holston. Les deux hommes ont fini la rencontre avec un total de 12 points chacun, mais ce sont deux de leurs coéquipiers qui ont été les plus en vue : Richard Solomon (15 points) et Axel Julien (14 points). De son côté, Jonathan Tabu, pensionnaire du Portel, a fait mieux, avec 22 points, mais cela n'a donc pas suffi.

BASKET - ELITE / 1ERE JOURNEE
Vendredi 20 septembre 2019
Dijon - Le Portel : 88-85
Châlons-Reims - Pau-Lacq-Orthez : 83-88
Boulogne-Levallois - Orléans : 93-87

Samedi 21 septembre 2019
20h00 : Chalons-sur-Saône - Nanterre
20h00 : Cholet - Roanne
20h00 : Boulazac - LeMans
20h30 : Bourg-en-Bresse - Strasbourg

Dimanche 22 septembre 2019
16h00 : ASVEL - Limoges CSP

Vos réactions doivent respecter nos CGU.