Elite (Finale) : Victoire dans le match 3 pour les Manceaux, qui pourront conclure dès mercredi

Elite (Finale) : Victoire dans le match 3 pour les Manceaux, qui pourront conclure dès mercredi©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le lundi 18 juin 2018 à 22h44

Grâce notamment à un Chris Lofton stratosphérique, les joueurs du Mans ont remporté le match 3 de la finale de l'Elite et auront l'opportunité de conclure la série dès mercredi, toujours à Antarès

Après être allé chercher le match 2 sur le parquet de Monaco, Le Mans avait l'honneur de recevoir pour le match 3 à Antarès. Un match 3 abordé en position de force par le MSB, mais une position qui a surtout mis en difficulté les joueurs d'Eric Bartecheky. Dans le premier quart-temps, seul Chris Lofton a été à la hauteur de l'enjeu en inscrivant huit des dix points manceaux dans une équipe qui est restée quatre minutes sans mettre en difficulté la défense monégasque. Une apathie sarthoise dont les Monégasques ont bénéficié, enquillant les paniers dont 13 points pour le seul Elmedin Kikanovic et 23 au total pour la « Roca Team » qui a conclu les dix premières minutes avec un avantage de treize longueurs.

Lofton maître du jeu pour Le Mans en première mi-temps


Après dix minutes comme un calvaire, les joueurs du MSB ne pouvaient que réagir et faire mieux. Comme dans le premier quart-temps, Chris Lofton (34 points, record de la saison) a sonné la charge et il n'a fallu que cinq minutes aux Sarthois pour inscrire autant de points que durant la première partie du match. Des efforts qui ont payé car la donne du match a totalement changé durant les dix minutes avant le repos. De treize points de retard, les Manceaux sont passés à quatre points d'avance au retour aux vestiaires. Secoués par Zvezdan Mitrovic, les Monégasques ont retrouvé de l'allant après avoir été menés de sept longueurs en début de troisième quart-temps grâce notamment à Elmedin Kikanovic (24 points) et DJ Cooper (11 points). Le suspense était à son comble à Antarès car les deux équipes ont entamé le dernier quart-temps à égalité, Chris Lofton profitant d'une faute de Paul Lacombe sur une tentative à trois points pour convertir trois lancers francs in extremis.

Monaco a cédé dans le money time


Ce qui a surpris du côté de Monaco, c'est la faillite des tireurs à trois points. DJ Cooper, Gerald Robinson, Chris Evans, Aaron Craft, Amara Sy et Paul Lacombe ont tenté leur chance à douze reprises et ils ont systématiquement échoué ! Ces tirs manqués ont offert des munitions supplémentaires aux joueurs du Mans. Ces derniers ont saisi cette opportunité pour prendre un avantage de sept longueurs à moins de cinq minutes du terme de la rencontre. Silencieux durant quasiment toute la deuxième période, Chris Lofton est revenu au meilleur moment pour crucifier les Monégasques avec un écart de neuf points à deux minutes du terme grâce à un panier à trois points après avoir intercepté le ballon sur une passe de Gerald Robinson. Le jeu des lancers francs en fin de match a joué en faveur du Mans qui s'impose de douze longueurs dans ce match 3 (84-72) sur un dernier tir de Chris Lofton pour s'offrir dès mercredi l'opportunité d'aller chercher le titre de champion de France devant son public.

BASKET - ELITE / PLAY-OFFS

Finales - Du 13 au 24 juin 2018
MONACO (1) - LE MANS (3) : 1-2
Match 1 -Monaco - Le Mans : 81-77
Match 2 - Monaco - Le Mans : 77-87
Match 3 - Le Mans - Monaco : 84-72
Match 4 - Mercredi 20 juin : Le Mans - Monaco
Match 5 - Dimanche 24 juin (si nécessaire) : Monaco - Le Mans

A voir aussi :
>>> Revivez le match 3
>>> Retrouvez le programme et les résultats des play-offs

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU