Elite : Boston laisse Juhann Begarin à la disposition du Paris Basket

Elite : Boston laisse Juhann Begarin à la disposition du Paris Basket©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, Media365, publié le vendredi 20 août 2021 à 15h56

45eme choix de la draft 2021, Juhann Begarin ne jouera pas en NBA cette saison. Après avoir fait ses premiers pas avec les Boston Celtics en Summer League, le Français va rester au Paris Basket pour la saison 2021-2022.

Même s'il a été drafté par Boston le 29 juillet dernier, Juhann Begarin ne va pas découvrir la NBA lors de la saison 2021-2022. Sélectionné par Boston avec le 45eme choix, le Français va passer une saison de plus dans l'Hexagone avant de traverser l'Atlantique. Ce vendredi, le Paris Basket a annoncé que son arrière allait rester dans la capitale pour participer à la saison 2021-2022 de Betclic Elite. Avec 11,9 points, 3,5 rebonds, 3,1 passes décisives et 1,4 passe décisive, le Guadeloupéen s'était illustré en Pro B l'an passé. Il avait beaucoup contribué à la promotion du club de la capitale dans l'élite du basketball français. La première de son histoire.



Le joueur de 19 ans a tapé dans l'oeil des Celtics autant grâce à ses statistiques qu'à son jeu spectaculaire. Dès sa deuxième saison professionnelle, l'ancien du Centre Fédéral a prouvé qu'il était capable d'avoir un rôle important. Il l'a confirmé avec le maillot de la franchise du Massachusetts durant la Summer League. Juhann Begarin s'est illustré dans toutes les catégories statistiques et il a également fait parler de lui avec des dunks et des contres spectaculaires. Pour lui permettre de continuer sa progression, les Celtics ont décidé de lui laisser du temps de jeu en Europe et c'est donc la public français qui pourra profiter du talent d'un des plus grands espoirs du basket tricolore. En découvrant l'élite du basket hexagonal en même temps que son club, Juhann Begarin va pouvoir obtenir l'expérience nécessaire pour avoir un impact quand il rejoindra la Grande Ligue dans un an.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.