Chalon : Pas de démission envisagée pour Choulet

Chalon : Pas de démission envisagée pour Choulet©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le mercredi 15 novembre 2017 à 16h11

Jean-Denys Choulet n'a aucune intention de quitter son poste d'entraîneur de Chalon-sur-Saône. Le technicien, au club depuis 2013, vit actuellement des moments difficiles, tout comme ses protégés. Les champions de France en titre ne comptent qu'une seule victoire en neuf journées disputées et sont bons derniers au classement de Pro A.

Samedi soir dernier, le natif de Besançon a évoqué, pour la première fois, le mot "démission" suite à une nouvelle défaite de ses hommes, cette fois sur le parquet de Cholet (70-64) et aurait alors déclaré : "J'ai dit aux joueurs que j'étais prêt à aller voir le président, lui dire que si jamais mon départ pouvait sauver l'équipe et le club, je lui proposerais parce que je ne sais plus comment faire..." En conférence de presse, Jean-Denys Choulet avait pourtant bien précisé qu'il ne comptait pas renoncer à son contrat de trois ans.

Pour Elan TV, l'entraîneur est revenu sur ses déclarations et a assuré qu'il ne comptait pas abandonner le navire, sauf en cas de demande de son président : "Ce n'est pas du tout ce qui était dit, il suffit de prendre la conférence de presse en ligne et voir que je n'ai à aucun moment parlé de démission. C'est quelque chose qui ne fait pas trop partie de mon vocabulaire d'ailleurs. Je pense que les gens le savent depuis des années. J'ai simplement dit et je vais redire ce que j'ai dit : j'ai dit aux joueurs que je rencontrerai le président et que si le président pensait que mon départ pouvait sauver le club de Chalon, je lui proposerai. Ce n'est pas du tout moi qui veux proposer ma démission. C'était simplement de savoir si on était sur la même page (...) avec l'ensemble du club (...) et que la seule solution du moment c'est de faire l'union sacrée."

Soutenu par les supporters malgré le très difficile début de saison, Jean-Denys Choulet se concentre sur la prochaine rencontre de son équipe contre Tenerife, tenant du titre en Ligue des Champions : "Je ne suis pas inquiet de la façon dont les joueurs vont aborder le match parce que je sais qu'ils vont l'aborder d'une manière complètement différente par rapport à la Pro A. Parce que c'est plus facile pour eux, il n'y a pas la pression. Parce que si Tenerife gagne ici, c'est tout à fait normal. Nous on est dernier de Pro A et eux sont tenants du titre en Ligue des Champions. Donc les joueurs vont être complètement libérés. Ils ne vont pas douter. C'est ça aussi le problème. Contre ces équipes-là, on n'aura pas de difficultés. C'est quand ça compte, Gravelines, Cholet, Bourg-en-Bresse... que là on n'est pas bien ! Il nous faut quatre/cinq victoires à Noël pour qu'on puisse envisager la suite sereinement. Quelles que soient les victoires, il faut qu'on les ait. Je ne pense pas que cette équipe-là (Chalon) est mauvaise. C'est juste que les gars sont tétanisés parce qu'il y a eu beaucoup de pression mise sur l'équipe. Certains joueurs sont capables d'accepter cette pression, d'autres non".

 
0 commentaire - Chalon : Pas de démission envisagée pour Choulet
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]