Boulogne-Levallois - Collet : "Monaco a lâché"

Boulogne-Levallois - Collet : "Monaco a lâché"©Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 06 octobre 2021 à 10h36

Monaco est-il le principal responsable de sa nette défaite mardi soir, sur le parquet de Boulogne-Levallois (108-81) pour le compte de la deuxième journée de Betclic Elite ? Vincent Collet, l'illustre entraîneur adverse, n'est pas loin de le penser.



Vincent Collet était presque surpris de l'ampleur de la victoire de sa nouvelle équipe de Boulogne-Levallois, mardi soir face à Monaco (108-81). "On a fait un grand match, pas notre adversaire qui nous a facilité la tâche", explique le sélectionneur des Bleus (pour L'Equipe), de retour sur un banc de Betclic Elite après avoir été débarqué de Strasbourg en janvier 2020. "Ils ne se sont pas accrochés. Je pensais qu'ils allaient revenir, mais ils ont lâché." C'est un premier succès de gala pour le club des Hauts-de-Seine, qui avait été dominé au Mans pour la première journée (83-65). "On n'a pas vécu de juste milieu. On avait beaucoup insisté sur le fait qu'on avait cruellement manqué d'intensité samedi. Ce n'est pas que notre niveau qui explique ce qu'il s'est passé mardi soir, mais on a des joueurs qui ont réussi des prestations de haute volée."

Pour Collet, "le match de samedi contre Nanterre sera une autre paire de manches". Le technicien, fraîchement médaillé d'argent olympique, tempère aussi par expérience à propos du niveau global : "C'est beaucoup trop tôt pour dire si c'est le championnat le plus fort jamais connu. On en parlera dans dix journées." A Monaco, où le coach Zvezdan Mitrovic a été expulsé, Léo Westermann se montre très critique : "J'ai l'impression que nous avons été aveuglés par notre match en Euroligue contre le Panathinaikos, qui n'était pas au niveau. Levallois nous a bouffés sur beaucoup de choses 'pas basket'. On ne peut pas montrer cette image de Monaco, on n'a pas l'excuse de la fatigue. Il faut se regarder dans un miroir. Si on ne joue pas à 100 %, on n'y arrivera pas. Peut-être que les gros CV de l'équipe ont pensé que ça allait être plus facile." Cinglant.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.