Betclic Elite : Monclar ne devrait commenter qu'un seul match

Betclic Elite : Monclar ne devrait commenter qu'un seul match©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le lundi 27 décembre 2021 à 13h52

Ce lundi soir, la Betclic Elite fait ses grands débuts sur la chaîne beIN Sports, avec pour commenter le choc entre l'ASVEL et Limoges un tandem composé de Jacques Monclar et Rémi Reverchon. Toutefois le premier, considéré comme le meilleur commentateur du championnat de France, ne devrait officier que le temps d'une rencontre et retrouver ensuite la NBA.

Un one shot pour Jacques Monclar ? A 64 ans, la voix la plus connue (et inimitable) du basket en France reprendra du service, ce lundi soir, à l'occasion de la grande première sur beIN Sport de la Betclic Elite, qui débarque sur la chaîne qatarie (pour six mois dans un premier temps). Cette dernière a en effet décidé de confier à un tandem composé du "Grand Jacques" et de Rémi Reverchon, autre spécialiste basket du groupe, l'arrivée du championnat de France sur beIN Sports. Une première mais aussi probablement la dernière pour Monclar, qui devrait retrouver la NBA (il intervient notamment dans le cadre de l'émission NBA Extra), dont la chaîne est le diffuseur officiel en France, une fois terminé ce choc entre l'ASVEL et Limoges à l'Astroballe, qui marquera les grands débuts de la Betclic Elite sur beIN Sports. L'ancien coach du CSP estime en effet qu'il a assez donné en ce qui concerne le championnat de France et que l'arrivée de la compétition sous ses couleurs (beIN Sports retransmettra également le All Star Game français, le 29 décembre prochain) ne doit pas signifier pour autant qu'il est le seul maître à bord.

Monclar : "Plus l'énergie pour cette vie de saltimbanque"

D'autant qu'il se sent très bien sur la NBA, et ne souhaite pas s'éparpiller ni revivre ce qu'il avait connu par le passé lorsqu'il écumait les parquets de toutes les salles de l'Hexagone pour y commenter des rencontres chaque week-end. « Ce n'est pas mon retour, mais l'arrivée de beIN Sports et de toute l'équipe de NBA Extra sur le basket français, insiste d'ailleurs bien Monclar dans Le Parisien ce lundi. Je suis ravi de faire l'ouverture avec deux clubs que je connais bien, et vraiment heureux que la Betclic Élite soit mise en valeur sur notre chaîne, mais mon choix est de rester sur la NBA. Je suis dans le dispositif mais ça fait quarante-six ans que je sillonne le basket français. Je n'ai plus l'énergie pour cette vie de saltimbanque. Je suis tous les jours sur le plateau de NBA Extra, qui existe depuis le 7 janvier 2013, je ne peux plus tout faire. » Cela n'a pas empêché celui qui avait fait les beaux jours de l'équipe de France en fin d'années 70 - début d'années 80 (201 sélections) d'accepter de rendre service pour ce grand jour. Mais même si beIN Sports pourrait très vite diffuser deux matchs chaque journée, on ne l'y reprendra vraisemblablement plus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.