Betclic Elite : Monaco en remet une couche contre l'ASVEL et prend la tête du classement

Betclic Elite : Monaco en remet une couche contre l'ASVEL et prend la tête du classement©Panoramic, Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le mardi 06 décembre 2022 à 22h05

Déjà vainqueur de l'ASVEL, la semaine dernière en Euroligue, Monaco s'est de nouveau imposé largement (97-78) face aux doubles champions de France, cette fois en Principauté, mardi soir pour le compte de la 14eme journée de Betclic Elite. Un dixième succès qui permet à la Roca Team de prendre les commandes du classement.



L'ASVEL a tendu l'autre joue, Monaco ne s'est pas gêné pour lui coller une nouvelle gifle. Cinq jours après s'être imposée à l'Astroballe en Euroligue (84-75) lors du duel entre nos deux représentants dans la compétition, la Roca Team a de nouveau fait boire la tasse à son rival, cette fois dans sa salle Gaston-Médecin, mardi soir pour le compte de la 14eme journée de Betclic Elite. Et si jeudi dernier, pour la première confrontation de la saison entre les deux équipes, les joueurs de T.J.Parker avaient eu le mérite de résister devant leur public à Mike James et ses coéquipiers, mardi, le choc du championnat a tourné à la démonstration des Monégasques, vainqueurs 97-78 des doubles champions de France, qui ont fait bien pâle figure une fois de plus en plus de subir leur huitième défaite sur leur neufs derniers matchs (6 sur 12 en championnat). Un quart-temps a d'ailleurs suffi à Monaco, passé aux commandes du classement après cette dixième victoire de la saison (pour deux défaites) - dans le même temps, Boulogne-Levallois a enregistré sa deuxième défaite - pour faire la différence et laisser loin dans son rétroviseur (33-15) des Villeurbannais encore complètement passés au travers, à l'image d'un Nando De Colo qui va finir par donner raison à son entraîneur s'il ne redresse pas très vite la barre (2 points en 11 minutes de jeu, 4 ballons perdus).

James impitoyable 

Grâce à la belle réaction de Jonah Mathews, auteur de 23 points dont 15 dans le troisième quart-temps, l'ASVEL est un temps revenue tout près (-9) des Roca Boys, mais James (26 points, 6 passes), certes quelque peu éteint par rapport à sa fabuleuse première mi-temps (19 points), et les siens ont de nouveau appuyé sur l'accélérateur, et repris ainsi leurs distances face à des Villeurbannais qui pourraient voir passer la Leaders Cup sous leur nez s'ils ne se réveillent pas très vite. Pas simple sachant que dimanche, ce sont les Metropolitans et le prodige Victor Wembanyama qui se dresseront devant des tenants du titre qui n'en ont plus que le nom actuellement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.