Betclic Elite (J9) : Limoges prend le meilleur sur Monaco

Betclic Elite (J9) : Limoges prend le meilleur sur Monaco©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 20 novembre 2022 à 21h15

Pour la deuxième fois de suite, Monaco s'est incliné sur son parquet en Betclic Elite à l'occasion de la réception de Limoges (80-84).



Monaco vit un petit trou d'air. Après un début de saison pratiquement parfait, les joueurs de Sasa Obradovic ont confirmé face à Limoges les difficultés vues avant la trêve internationale lors de la défaite à domicile face à Dijon. En effet, à l'occasion de la réception du CSP, la « Roca Team » a concédé une troisième défaite sur les quatre derniers matchs toutes compétitions confondues. Si le premier quart-temps a longtemps été un chassé-croisé entre les deux formations, les Monégasques ont placé un grand coup d'accélérateur avec un 9-0 permettant aux club de la Principauté de virer en tête au terme des dix premières minutes de la rencontre avec une marge de quatre unités. Les coéquipiers de Jaron Blossomgame (18 points, 9 rebonds) ont maintenu la tête des Limougeauds sous l'eau à l'entame du deuxième quart-temps mais, progressivement, les protégés de Massimo Cancellieri ont commencé à trouver des solutions en attaque, sous l'impulsion de Javontae Hawkins (21 points, 5 rebonds). Revenus dans un premier temps à quatre longueurs, les joueurs du CSP ont réduit leur retard à une seule unité.

Limoges n'a pas cédé sous la pression

Toutefois, c'est avec un débours de deux longueurs qu'ils ont rejoint leur vestiaire. Au retour sur le parquet de la Salle Gaston-Médecin, la « Roca Team » a essayé de remettre la machine en route mais elle s'est vite grippée. En effet, un 7-0 a très vite permis à Limoges de passer devant au tableau d'affichage, ce qui n'était plus arrivé depuis les derniers instants du premier quart-temps. Les deux équipes se sont rendu coup pour coup durant ces dix minutes mais c'est bien le CSP qui a abordé le dernier quart-temps en position de force, avec trois unités d'avance. Ne voulant pas à nouveau mordre la poussière devant leur public, les coéquipiers de Donta Hall (17 points) ont repris la main au tableau d'affichage avant de voir le match leur échapper dans les dernières minutes. En effet, même s'ils ont vu une avance de six points s'évaporer, Desi Rodriguez (21 points, 8 rebonds) et le CSP Limoges ont fait la décision. Avec cette victoire de quatre longueurs (80-84), le club limougeaud remonte au sixième rang. Monaco, pour sa part, pointe désormais au quatrième rang.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.