Betclic Elite (J13) : L'ASVEL prolonge sa série en arrêtant celle de Strasbourg

Betclic Elite (J13) : L'ASVEL prolonge sa série en arrêtant celle de Strasbourg©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 18 décembre 2022 à 15h15

A l'occasion d'une affiche de la 13eme journée, l'ASVEL a signé une cinquième victoire consécutive toutes compétitions confondues (67-83) et arrête une équipe de Strasbourg qui restait sur six succès de rang.



L'ASVEL a retrouvé la bonne carburation. Après un trou d'air en novembre avec huit défaites en neuf matchs, les joueurs de T.J. Parker ont profité de leur déplacement à Strasbourg pour aligner une cinquième victoire consécutive toutes compétitions confondues. Une affiche de la 13eme journée de Betclic Elite entre deux candidats à la qualification pour la Leaders Cup qui a tout d'abord vu la SIG s'appuyer sur Marcus Keene (23 points) pour signer un 7-0 d'entrée. Face à ce départ tonitruant, les Villeurbannais ont fait le dos rond avant de se rapprocher à une longueur par l'intermédiaire de Charles Kahudi (13 points, 5 rebonds) puis Jonah Mathews (12 points). L'écart entre les deux formations a oscillé entre un et six points dans une fin de premier quart-temps accrochée mais un tir à trois points d'Antoine Diot (5 points) a permis à l'ASVEL se revenir au contact de Strasbourg. Dès l'entame du deuxième quart-temps, Amine Noua (20 points, 5 rebonds) a permis au club rhodanien de prendre l'avantage au tableau d'affichage pour la première fois mais sans que cela ne fasse sortir du match les Alsaciens.


L'ASVEL a fini par faire le trou

Mais un 6-0 dans les trois minutes précédant le retour aux vestiaires a permis à l'ASVEL de virer en tête de quatre longueurs. Au retour sur le parquet du Rhénus, ce sont les protégés de Luca Bianchi qui ont forcé l'allure mais les Villeurbannais les ont vite calmé. Un 10-2 initié par Youssoupha Fall (12 points, 6 rebonds) a alors permis au club du président Tony Parker de se rapprocher de la barre des dix longueurs d'avance à quelques encablures de la fin du troisième quart-temps. C'est finalement avec un petit matelas de six unités que l'ASVEL a abordé les dix dernières minutes de la rencontre. Un dernier quart-temps qui a vu David Lighty (5 points) et Alex Tyus (5 points, 5 rebonds) hausser le ton. La SIG a tenté une timide réaction avec Bodian Massa (8 points) mais le club alsacien a pris un dernier coup sur la tête avec l'ASVEL qui a scellé le sort de la rencontre par un 6-0 pour une victoire de seize unités (67-83). Un deuxième succès consécutif qui permet aux Rhodaniens de conforter leur septième place. Strasbourg, pour sa part, voit sa série de six victoires de rang toutes compétitions dont quatre en Betclic Elite, prendre fin et le Top 8 qualificatif pour la Leaders Cup s'éloigner.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.