Betclic Elite (Finales) : Les déclarations villeurbannaises après le titre remporté face à Monaco

Betclic Elite (Finales) : Les déclarations villeurbannaises après le titre remporté face à Monaco©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 26 juin 2022 à 00h05

Découvrez les principales déclarations des joueurs et entraîneurs de l'ASVEL après la victoire du club villeurbannais face à Monaco (84-82 ap) lors du Match 5 des Finales de Betclic Elite.



Elie Okobo (meneur de l'ASVEL, élu MVP des Finales, au micro de beIN Sports)

« Mis à part les lancers francs, on a joué avec le cœur. On s'est donnés à fond, on est revenus, on est restés concentrés, on a tout donné. On a mis tellement d'énergie pour gagner ce titre. Chapeau à Monaco, c'est une équipe incroyable. Quelle série gagnée trois victoires à deux. Jouer à domicile devant une Astroballe pleine... »

William Howard (ailier de l'ASVEL, au micro de beIN Sports)

« C'était un gros match. De toute façon, on s'attendait à un match serré au vu des rencontres qu'il y a eu pendant la saison. Franchement, ça fait super plaisir. En plus, de terminer là-dessus, ça fait super plaisir, je suis super content. Dans les matchs comme celui-là, il ne faut pas lâcher. C'est celui qui lâche en premier qui perd. Ce (samedi) soir, on n'a rien lâché, ça a été serré jusqu'au bout donc tant mieux. Maintenant, on va bien profiter après cette longue saison. »

T.J. Parker (entraîneur de l'ASVEL, au micro de beIN Sports)

« C'est incroyable ! On ne peut pas rêver mieux pour un Match 5 à domicile. Aujourd'hui, on écrit l'histoire. Je suis très content pour tout le monde, pour tout le club. C'est unique, ça n'arrive pas souvent. On a fait le boulot ! »

Tony Parker (président de l'ASVEL, au micro de beIN Sports)

« Félicitations à Monaco ! C'était une finale incroyable, géniale pour le basketball français. On a réussi à gagner mais Monaco a très, très bien joué. C'était une finale de rêve et un match de folie. Les deux équipes auraient pu gagner. Je suis bien sûr content que ça soit la nôtre. On fait un 'three-peat', c'est dur de marquer l'histoire du sport et, là, on marque l'histoire du basketball français. On a rien lâché, on l'a prouvé lors du Match 4, on l'a prouvé pendant toute l'année. Là, on finit sur une victoire incroyable devant notre public, c'est génial ! Laissez-moi profiter de ce titre pendant 24 heures et après je commence à travailler sur l'année prochaine. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.