Basket - Jeep Elite : Yannick Bokolo prend sa retraite à 34 ans

Basket - Jeep Elite : Yannick Bokolo prend sa retraite à 34 ans©Media365
A lire aussi

Gabriel Vanhoutte, publié le mardi 18 juin 2019 à 13h17

La veille de ses 34 ans, Yannick Bokolo a décidé de mettre un terme à sa carrière sportive, après 550 matchs de LNB en carrière, et 92 sélections avec l'Equipe de France. L'arrière/meneur aura été l'un des hommes forts du basket français lors des deux dernières décennies.

C'est la fin d'une histoire longue de deux décennies. Un jour avant son 34eme anniversaire (le 19 juin, ndlr), l'ex international français Yannick Bokolo a officialisé la fin de sa carrière sportive. Une décision qui intervient après seize saisons dans l'élite du basket français, et une carrière pleinement remplie. « C'est une décision mûrement réfléchie et même si on a envie de poursuivre l'aventure, surtout dans un endroit où on se sent bien, c'est pour d'excellente raisons (...) Je dirais que c'est avant tout pour prendre soin de ma famille. C'est sans regret que j'ai pris la décision » a expliqué le natif de Kinshasa, dans une interview accordée à son désormais ancien club, Pau-Lacq-Orthez, où il a évolué ces cinq dernières saisons.


Un palmarès bien garni 

A 34 ans, Yannick Bokolo tourne la page sur une longue aventure en Jeep Elite, avec 550 rencontres au compteur depuis 2003. Une aventure partagée sur trois clubs : Le Mans, Gravelines puis l'Elan Béarnais donc. Avec le club manceau, son premier dans l'élite, Bokolo avait remporté une Coupe de France en 2004 ainsi qu'un sacre de champion de France deux ans plus tard, en 2006, son meilleur souvenir. « C'est la première fois que je me suis senti comme un vrai joueur de basket professionnel », se souvient Bokolo, qui avait ensuite ajouté une Leaders Cup, obtenue en 2013 avec Gravelines-Dunkerque, à son palmarès.

International aux 92 sélections chez les Bleus 

L'arrière-meneur tire également un trait sur une longue carrière d'international avec l'équipe de France. Bokolo cumule ainsi, au crépuscule de sa carrière, 92 sélections en Bleu. Il a notamment participé à quatre campagnes internationales sous les couleurs tricolores : deux Coupes du Monde (2006, 2010), un Euro (2009) et les Jeux Olympiques de Londres en 2012. Pour autant, le natif de Kinshasa (Congo) évoque une situation particulière avec les Bleus : « Je ne me suis jamais vu comme un international. En Equipe de France, je me voyais toujours sur un siège éjectable, comme le gars qui est là parce qu'il a eu une invitation, une place gratuite. Une fois, je me souviens avoir été le seul mec du groupe à évoluer en France ! Il y avait un contraste énorme avec les autres (...) Aujourd'hui, je vois mon nombre de sélections mais je ne me suis jamais considéré comme un élément à plein temps des Bleus. » Ce qui n'empêchera pas Bokolo de demeurer dans les mémoires collectives, celles des supporters des Bleus mais aussi celles des férus du Championnat de France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.