ASVEL : Wembanyama va partir, vers Paris ou Boulogne-Levallois

ASVEL : Wembanyama va partir, vers Paris ou Boulogne-Levallois©panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mardi 28 juin 2022 à 21h23

Selon les informations de L'Equipe, le grand espoir du basket français Victor Wembanyama (18 ans) a activé sa clause pour quitter l'ASVEL. Paris et Boulogne-Levallois sont favoris pour l'accueillir la saison prochaine, avant le grand saut vers la NBA.


Un titre de champion de France, et puis s'en va ? Arrivé l'été dernier à l'ASVEL en provenance de Nanterre, Victor Wembanyama va vraisemblablement reprendre le chemin de l'Ile-de-France cet été. Selon les informations de L'Equipe, l'ailier fort de 18 ans a en effet activé sa clause pour quitter le club villeurbannais, et retrouver la région parisienne où il est né. Sacré champion de France samedi dernier pour la première fois de sa carrière, le joueur de 2,19m a vu la victoire de ses coéquipiers depuis le banc, lui qui a subi une énième blessure cette saison, cette fois au psoas, et s'est retrouvé en vacances dès le Match 1 des demi-finales contre Dijon. Le quotidien sportif précise que le joueur avait jusqu'au 26 juin pour activer sa clause et ainsi partir un an avant la fin de son contrat, et c'est ce qu'il a fait.

Paris jouera l'Eurocoupe, Boulogne-Levallois a Collet

Pour aller où ? Si une franchise de G-League s'est renseignée à son sujet, ce sont Paris et Boulogne-Levallois qui aurait les faveurs du grand espoir du basket français, sachant que le club parisien part avec une longueur d'avance car il disputera une Coupe d'Europe (l'Eurocoupe, pour laquelle il est invité), au contraire des Metropolitans, qui ont pourtant été en tête du championnat pendant une grande partie de la saison, avant de se faire éliminer en quarts de finale par Pau. Mais selon RMC, ce sont les Mets qui seraient privilégiés par le clan du joueur, car Vincent Collet, sélectionneur de l'équipe de France et coach de l'équipe, pourrait s'occuper de lui au quotidien. Quel que soit le choix du natif du Chesnay, il ne signera qu'un contrat d'une saison, puisqu'en juin 2023, le géant français est attendu tout en haut de la draft NBA, voire à la place de n°1. Cette saison, il a tourné à 18 minutes de jeu en moyenne par match (9,4 points et 5,1 rebonds en 20 matchs) en Betclic Elite et 17 minutes (6,5 points et 3,8 rebonds en 13 matchs) en Euroligue. Ce départ de Wembanyama est un nouveau coup dur pour l'ASVEL, qui a déjà vu Chris Jones filer à Valence, et Elie Okobo rejoindre très probablement Monaco. Mais nul doute que Tony Parker va trouver les mots pour attirer de nouveaux joueurs chez le champion de France...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.