ASVEL/TJ Parker : " Gagner à l'extérieur pour être champion "

ASVEL/TJ Parker : " Gagner à l'extérieur pour être champion "©panoramic, Media365

Rédaction Media365, publié le mercredi 22 juin 2022 à 10h46

L'entraîneur de l'ASVEL TJ Parker estime que son équipe a beaucoup de choses à améliorer, offensivement et défensivement, lors du Match 4 de la finale de Betclic Elite à Monaco, où son équipe devra absolument l'emporter.


TJ Parker, dans quel était de fatigue se trouve votre équipe ?
C'est une finale. La fatigue, elle sera mentale. C'est sûr qu'il y a de la fatigue mais il faut passer au-dessus de ça. La saison est longue, ça fait presque onze mois qu'on y est. Il faudra être fort mentalement pour gagner ici pour retourner samedi à l'Astroballe.

Vos joueurs ont souffert d'un manque d'adresse lors du Match 3, comment y remédier ?
Les joueurs ne font pas exprès de rater (sourire). Est-ce que c'est mental ? Ça dépend du joueur. Des joueurs qui ont une grande confiance en eux, ça peut leur arriver de passer à travers. Des joueurs moins forts mentalement, ils peuvent passer à travers et ensuite faire des mauvaises séries. Le basket est un sport d'adresse, mais avant tout ça on va d'abord rectifier ce qu'on n'a pas fait défensivement. Si on n'avait pas fait les 4-5 erreurs qu'on n'avait pas faites depuis un long moment, ça aurait changé les choses. Mais au-delà de ça, il va aussi falloir être bon en attaque, car ils ont mis une intensité très différente du Match 2.

Appréciez-vous ces séries en cinq matchs qui demandent toujours des ajustements ?
Bien sûr. Il faut toujours s'adapter. Il n'y a pas 10 millions de choses à changer, juste deux-trois, il faut tenter des choses. On verra comment ils s'adaptent en face.

Chris Jones souffre-t-il toujours de la hanche ?
Ca ne changera pas, il restera à 70-80% jusqu'à la fin, mais il veut jouer, tout donner, c'est le principal. C'est vrai qu'il ne joue pas les 30-35 minutes qu'on pourrait lui donner. Il y a la blessure de Charles (Kahudi), de Victor (Wembanyama). C'est un peu difficile, surtout quand on voit les forces qu'ils ont à l'intérieur. Nous, on n'a pas les armes qu'on devrait avoir.

Votre expérience des dernières finales peut-elle vous servir ?
Tony (Parker) a toujours dit : « il faut gagner à l'extérieur pour être champion ». On s'est vraiment battu pour avoir cette première place. Ce Match 1 (perdu 74-82) peut faire mal, mais il faut quand même gagner à l'extérieur pour gagner des titres. En 2016 on a gagné à l'extérieur, pas en 2019, l'histoire peut être différente.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.