Saison blanche pour Porzingis ?

Saison blanche pour Porzingis ?©Media365
A lire aussi

Marouane Sair, publié le mardi 25 septembre 2018 à 15h52

Le pivot des New York Knicks Kristaps Porzingis n'exclut pas de ne pas jouer pendant la saison 2018/2019. Après s'être rompu un ligament croisé du genou gauche en février, le Letton n'est toujours pas à 100 %. Les Knicks ne prendront aucun risque.

En février dernier le pivot des New York Knicks, Kristaps Porzingis a vu sa saison stoppée net à cause d'une rupture d'un ligament du genou gauche. Depuis, Porzingis n'a toujours pas rejoué et manquera le début de la saison NBA, et peut-être même tout l'exercice 2018-19. En effet, le Letton a expliqué qu'il ne savait quand il allait reprendre la compétition mais qu'il avait hâte de retrouver les parquets. « J'ai du mal à tenir en place, j'ai envie de retrouver les terrains aussi vite que possible mais ça n'arrivera que quand je serai prêt à 110% et que je recevrai l'autorisation du staff médical (...) « Il n'y a pas de calendrier de reprise à l'heure actuelle » a déclaré le pivot des Knicks lors du Media Day.

Et même si les Knicks ont autorisé le joueur de 2,21m à reprendre la course, ces derniers ne prendront aucun risque. Les dirigeants placent beaucoup d'espoirs dans le jeune joueur et estiment qu'il peut devenir le Franchise Player attendu depuis le départ de Carmelo Anthony. D'autant plus que les Knicks n'ont pas l'ambition de disputer les play-offs cette année. L'entraîneur David Fizdale a d'ailleurs déclaré qu'il fallait prendre de nombreuses précautions avec Porzingis en raison de son physique particulier. « Nous avons fait les choses différemment parce qu'il n'y a pas de protocole pour un joueur de 2,21m » explique-t-il. Même son de cloche du côté de Porzingis. « Nous avons fait les choses différemment, en étant prudents, mais en même temps, je me tue au travail. Il faut continuer à avancer, à progresser et trouver le bon moment pour mon retour »

L'année dernière Kristaps Porzingis tournait autour de 22,7 points et 2,4 contres par match. Le joueur drafté en 2015 avait pris une autre dimension au sein de la franchise, avant que sa terrible blessure ne coupe son élan.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.