New York/Fournier : " C'était fou ! "

New York/Fournier : " C'était fou ! "©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le jeudi 21 octobre 2021 à 09h24

Auteur d'une première de folie avec les Knicks, mercredi lors du succès de sa nouvelle équipe face à Boston au Madison Square Garden après deux prolongations, Evan Fournier avait du mal à réaliser ce qu'il venait de vivre après coup.

Même le roi LeBron James a eu du mal à en croire ses yeux. "Ce match est sauvage. Le Garden est en feu ! Personne ne pourra sortir de son lit demain matin !", a tweeté dans la nuit la superstar des Lakers, qui n'a pas perdu une miette de l'affrontement épique de mercredi soir entre New York et Boston sur le parquet du mythique Madison Square Garden. Grâce au sixième shoot longue distance d'Evan Fournier suivi d'une conclusion parfaite de son coéquipier Derrick Rose, moins en vue sur l'ensemble du match (9 points, 4 passes et 5 rebonds en sortie de banc néanmoins) mais tout aussi précieux que le Français dans le money time, les Knicks ont fini par avoir le dernier mot (138-134) chez eux face à Boston. Mais il a fallu deux prolongations. Eblouissant, Fournier pouvait difficilement imaginer qu'il vivrait de tels débuts sous ses nouvelles couleurs. Après ce dénouement incroyable tout aussi que la rencontre en elle-même, l'ancien joueur d'Orlando, qui se rappellera probablement à vie du scénario de cette première soirée folle et ne pouvait que donner raison à "King James", semblait d'ailleurs avoir encore du mal à réaliser.

Un premier record pour Fournier



"C'était dingue !", n'a pas caché à chaud le récent médaillé d'argent du tournoi olympique de Tokyo avec les Bleus, sans oublier de remercier les supporters des Knicks pour leur soutien dans une salle incandescente. "Merci pour la force que nous ont donné les fans. Le Madison Square Garden était en transe", notait lui aussi "Fourmizz", devenu mercredi le premier joueur à inscrire autant de points (32, record personnel égalé pour lui) pour sa première avec la franchise new-yorkaise. Un record sous forme de cerise sur le gâteau pour le natif de Saint-Maurice, pour qui la victoire au forceps de mercredi des Knicks s'est décidée avant tout dans la tête. "C'était mental", a ainsi estimé à chaud sur le parquet le héros de cette première soirée new yorkaise. Les fans l'ont déjà adopté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.