New Orleans : Les Pelicans veulent écarter Anthony Davis

New Orleans : Les Pelicans veulent écarter Anthony Davis©Media365
A lire aussi

Gabriel Vanhoutte, publié le mercredi 20 février 2019 à 16h30

Les New Orleans Pelicans pourraient demander à la NBA l'autorisation d'écarter Anthony Davis des parquets. Une situation qui continue à se tendre entre AD et sa franchise, qu'il avait voulu quitter lors de la période de trade hivernale.

Pas de divorce à l'amiable entre Anthony Davis et les Pelicans ! La franchise de La Nouvelle-Orléans pourrait demander à la NBA l'autorisation de ranger Anthony Davis au placard pour le reste de la saison. Une demande que la ligue pourrait refuser, suivant des rumeurs selon lesquelles elle souhaiterait sanctionner de 100 000 dollars les Pelicans pour chaque match raté par Davis. Selon Scott Kushner, journaliste à The Advocate, cela n'empêcherait pas certaines personnes au sein de la franchise de Louisiane de penser qu'Anthony Davis a joué la semaine passée contre le Thunder son dernier match avec La Nouvelle-Orléans. Malgré un contrat qui s'étend encore sur une saison et demie, le départ dès cet été de celui qui fut le protégé de « Nola » apparaît inévitable. Depuis les déclarations de l'agent d'« AD », stipulant les velléités de départ de son client, les relations entre le joueur et la franchise n'ont cessé de se tendre. Des révélations qui ont fait l'effet d'une bombe sur la NBA, dont les éclats ont atteint jusqu'à Los Angeles, où les Lakers de Magic Johnson avaient tenté un « all-in » pour faire signer le pivot cet hiver.


« AD » vers les tribunes ?
La période de trade fermée, « AD » est sûr de rester jusqu'au terme d'une saison assurément pleine de rebondissements pour sa franchise et lui. Et les Pelicans ont décidé de lui couper les ailes. Le numéro 23 disposait depuis la fin de la période des transferts d'un temps de jeu réduit. Preuve de la volonté de fer de sa direction, il avait été sorti avant le début du quatrième quart temps contre Minnesota le 9 février dernier, alors que la victoire était loin d'être assurée. D'un temps de jeu réduit à 25 minutes, Anthony Davis pourrait donc passer spectateur pour le reste de la saison. Une situation qu'il souhaite éviter, assurant vouloir continuer à jouer.

Tanker, un exercice plus simple sans Davis

Alors quel objectif pour les Pelicans en laissant Davis sur la touche ? Officiellement, la franchise de Louisiane ne souhaite pas blesser son joyau. Un pépin physique pourrait faire baisser sa valeur et placer Nola dans une situation délicate le moment des négociations venu. L'autre raison est davantage inavouable. Les Pelicans végètent au fond du classement de la Conférence Ouest, au treizième rang (26V-33D). Pourtant, La Nouvelle-Orléans est loin des Suns, qui ferment la marche avec 18% de victoires. A défaut de pouvoir rattraper son retard en quota de défaites, les Pelicans peuvent se maintenir dans les bas-fonds de la Ligue et obtenir ainsi de meilleures probabilités de tirer l'un des trois premiers tours de la draft. Sans son meilleur joueur, les Pelicans pourraient donc plus facilement perdre, et tanker. A la NBA maintenant de juger un divorce litigieux entre l'« Unibrow » et les Pelicans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.