Nets : Durant dérape puis s'excuse

Nets : Durant dérape puis s'excuse©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le vendredi 02 avril 2021 à 15h38

Après avoir violemment pris à partie sur les réseaux sociaux l'acteur Michael Rapaport, Kevin Durant s'est excusé, et espère vite pouvoir tourner la page. 

 

Eloigné des parquets depuis la mi-février en raison d'une blessure aux ischio-jambiers, Kevin Durant ne manque pas trop aux Nets. En son absence, la franchise de Brooklyn, qui s'est renforcée en recrutant Blake Griffin et LaMarcus Aldridge, a remporté 17 matchs sur 20 et s'est emparée de la première place de la conférence Ouest. Depuis sa blessure au tendon d'Achille avec les Warriors lors des Finales 2019 face aux Raptors, "KD" n'a joué que 19 matchs et il inquiète quelque peu, alors sa durée d'indisponibilité avait dans un premier temps était évaluée à deux matchs. 

Durant a donc du temps à tuer. Et peut-être un peu trop, car il s'est de nouveau laissé aller sur les réseaux sociaux, lui qui s'était déjà fait attraper après avoir créé un faux compte pour se défendre. Il a cette fois eu des échanges particulièrement crus avec l'acteur Michael Rapaport. Des messages partagés par ce dernier, qui se fait insulter, avec des jurons homophobes, et même menacer par le joueur de 32 ans, qui n'avait pas apprécié d'être moqué par le comédien après une drôle d'interview avec Charles Barkley. Et s'il a d'abord assuré qu'il avait l'habitude d'avoir ce genre d'échanges avec Rapaport, ce qu'a nié ce dernier, il a fini par s'excuser. 

"Je suis désolé"

"Je suis désolé que les gens aient vu le langage que j'ai utilisé. Ce n'est pas vraiment comment je souhaite que les gens me voient, mais j'espère tourner la page et revenir rapidement sur les parquets", s'est-il justifié devant les médias. Pour son entraîneur, Steve Nash, "c'était une conversion privée entre lui et une autre personne. On en a parlé en interne. Et on va laisser tout ça en interne."  En espérant qu'on puisse bientôt parler de sport le concernant...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.