NBA : Williamson terrasse Portland, Philadelphie enchaîne à domicile, Houston et San Antonio retrouvent le sourire

NBA : Williamson terrasse Portland, Philadelphie enchaîne à domicile, Houston et San Antonio retrouvent le sourire©Media365

Aurélien CANOT, publié le mercredi 12 février 2020 à 08h32

Philadelphie a enchaîné face aux Clippers. Zion Williamson a encore franchi un cap. Houston et San Antonio vont mieux.

L'ouragan Zion Williamson a soufflé sur Portland mardi soir. Pour son retour avec les Pelicans, le prodigieux rookie, qui disputait là son neuvième match en NBA seulement, a marché sur les Blazers, corrigés (138-117) sur le parquet de New Orleans. Époustouflant, l'ailier vedette des Pelicans à seulement 19 ans a encore affolé les stats toute la soirée, pour compiler à l'arrivée 31 points (nouveau record personnel), 9 rebonds, 5 passes en 28 minutes, le tout à 10 sur 17 aux tirs et avec à la clé encore une bonne demi-douzaine de dunks claqués avec une violence impressionnante. Dans l'histoire de la NBA, seuls quatre joueurs, dont Williamson fait désormais partie, ont rendu une telle copie. Et les trois autres se nomment LeBron James, Kevin Durant et Luka Doncic, rien que ça. Porté par sa pépite, New Orleans, revenu de -16 face aux Blazers de Damian Lillard, C.J. McCollum (tous deux 20 points) mais aussi Jaylen Hoard (6 points, 2 rebonds en 10 minutes) pour finalement l'emporter de 21 points, en profite pour aligner une troisième victoire de rang. A ce jour, les Pelicans sont onzièmes de la Conférence Ouest. Mais avec la montée en puissance de Zion, tout leur est permis, d'autant que Memphis, 8eme, ne compte que quatre victoires de plus.

Les Sixers toujours aussi impressionnants chez eux !

A l'Est, Philadelphie, 5eme, est déjà virtuellement en possession de son billet pour les play-offs. Et étant donné le rythme de croisière sur leur parquet des Sixers, il sera très difficile de leur enlever. Mardi soir, la meilleure équipe à domicile de la Ligue devant Miami a signé un 25eme succès au Wells Fargo Center (en 27 rencontres), le 11eme de suite en Pennsylvanie pour Joel Embiid et les siens. L'adversité était pourtant de qualité, puisque ce sont les Clippers, troisièmes à l'Ouest, que les Sixers ont ajoutés à leur tableau de chasse pour poursuivre leur tempo effréné. Et si la série se poursuit, Phily le doit en grande partie à son pivot camerounais, de retour au premier plan mardi (26 points, 9 rebonds, 2 passes) après quelques sorties qui avaient laissé ses fans sur leur faim. Ben Simmons, avec un nouveau triple-double (26 points, 12 rebonds, 10 passes) - le deuxième de suite - a été l'autre artisan de cette victoire à laquelle Josh Richardson, auteur de 17 de ses 21 points dans le dernier quart-temps, a également contribué et que les Clippers et en particulier Kawhi Leonard (30 points) ont contestée jusqu'à la fin. Mais en vain.

Harden et Westbrook redonnent le sourire aux Rockets

Houson restait sur trois défaites consécutives avant d'accueillir Boston, San Antonio n'avait plus gagné depuis cinq matchs. Les deux équipes ont retrouvé le goût du succès mardi soir. Les Rockets, portés par leur tandem infernal Russel Westbrook - James Harden (78 points à eux deux), ont fait très fort en stoppant (116-105) des Celtics qui envisageaient bien à l'occasion de leur déplacement au Texas d'aligner une huitième victoire de rang. Gordon Hayward (20 points) a d'ailleurs tout fait pour. Mais c'était sans compter sur la nouvelle performance de haut rang du meneur de l'équipe d'en face. Harden, non content de délivrer 7 passes et de prendre 8 rebonds, a en effet inscrit 42 points sur les 116 marqués par Houston mardi. Pas en reste, son coéquipier a été tout près de se fendre d'un nouveau triple-double (36 points, 10 rebonds, 5 passes).

Les Spurs stoppent l'hémorragie, LaVine flambe pour rien 

LaMarcus Aldridge (25 points, 14 rebonds) et Dejounte Murray (25 points, 9 rebonds) ont montré la voie eux aussi à leur équipe, pour permettre aux Spurs de stopper l'hémorragie (114-106) après cinq défaites d'affilée, sur le parquet du Thunder et d'un Chris Paul pourtant très inspiré (31 points, 12 sur 18 aux tirs, 5 sur 9 à trois points, 7 passes). Patty Mills et Derrick White, avec respectivement 20 points et 17 points et 8 passes en sortie de banc, ont eux aussi apporté leur écot à ce succès ô combien précieux pour cette équipe de San Antonio, qui n'avait gagné que 8 matchs en 2020 jusqu'alors. A noter également le match XXL (41 points) mais pour rien de Zach LaVine à quelques jours de participer au All Star Game à Chicago (il disputera le concours de tirs à trois points). Malgré l'échauffement parfait de l'ailier des Bulls derrière la ligne (8 sur 11 mardi) et en dépit d'un beau dernier quart-temps des hommes de l'Illinois, Washington, dans sa salle, est parvenu à conserver son avance jusqu'au bout. Bradley Beal (30 points) et Ian Mahinmi, 15 points, 6 rebonds, n'y sont évidemment pas pour rien.

NBA - SAISON REGULIERE
Mardi 11 Février 2020
Philadelphia 76ers - Los Angeles Clippers : 110-103
Washington Wizards - Chicago Bulls : 126-114
>>> Stats de Ian Mahinmi (WAS) : 21 minutes, 15 points (4 sur 8 aux tirs, dont 2 sur 4 à trois points), 5 rebonds, 9 passes, 1 contre, 1 interception
>>> Adam Mokoka (CHI) n'a pas joué

Oklahoma City Thunder - San Antonio Spurs : 106-114
New Orleans Pelicans - Portland Trail Blazers : 138-117
>>> Stats de Jaylen Hoard (POR) : 10 minutes, 6 points (2 sur 3 aux tirs), 2 rebonds, 2 fautes

Houston Rockets - Boston Celtics : 116-105
>>> Vincent Poirier (BOS) n'a pas joué

Vos réactions doivent respecter nos CGU.