NBA : Wembanyama, un maillot qui cartonne !

A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le samedi 20 avril 2024 à 13h59

Alors qu'il devrait remporter le titre de rookie de l'année après une première saison NBA spectaculaire, Victor Wembanyama vend aussi énormément des maillots, plus que certaines superstars...

Une progression fulgurante. Auteur d'une première saison NBA épatante, même s'il n'a pas réussi à emmener en play-offs les Spurs, qui ont terminé avec le cinquième pire bilan de la Ligue (22 victoires et 60 défaites), Victor Wembanyama n'a eu de cesse de monter en puissance au cours de cet exercice inaugural outre-Atlantique, où il est déjà devenu une superstar. On en a une nouvelle preuve avec la publication par la NBA de la liste des joueurs ayant vendu le plus de maillots sur son site lors de la deuxième partie de saison.

Devant des MVP

Ce classement est logiquement dominé par les iconiques Stephen Curry (Golden State Warriors), lui aussi absent des play-offs, et LeBron James (Los Angeles Lakers), devant Jayson Tatum (Boston Celtics) et « Wemby », qui arrive au quatrième rang ! La confirmation que le géant tricolore de 2,24 m bénéficie bien d'une énorme popularité, lui qui devance notamment d'anciens MVP (meilleur joueur de la saison) comme Giannis Antetokounmpo (5e), Joel Embiid (12e) et Nikola Jokic (13e), mais aussi d'autres superstars comme Luka Doncic (6e) ou encore Kevin Durant (8e).

Probable meilleur rookie de l'année

L'ancien intérieur de Boulogne-Levallois est donc déjà bien installé en NBA, lui qui aura fini meilleur contreur de sa première saison (3,6/match), et aussi compilé 21,4 points, 10,6 rebonds ou encore 3,9 passes décisives. Wembanyama, qui aussi multiplié les actions d'éclats, parfois inédites, et trusté les « highlights », va être élu rookie de l'année, et il est en concurrence avec son compatriote Rudy Gobert pour le titre de meilleur défenseur de l'année. Et alors que sa saison est désormais terminée, il a maintenant hâte de revenir en France pour... "manger un grec", mais surtout disputer les Jeux Olympiques de Paris. "Ça va être énorme. Quand je serai sur le terrain, je me donnerai à 200 %, comme je le fais à chaque fois que je porte ce maillot. Ce sera extraordinaire, et je serai là, comme un enfant, à profiter du moment", a-t-il confié aux journalistes français basés à San Antonio.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.