NBA - Washington : Westbrook plus que jamais dans le Livre des Records

NBA - Washington : Westbrook plus que jamais dans le Livre des Records©Media365
A lire aussi

Romain Fiore, Media365, publié le jeudi 29 avril 2021 à 16h49

Russell Westbrook continue d'affoler les statistiques et de briser les records. Il devrait bientôt battre celui du nombre de triples-doubles dans l'histoire de la NBA détenu par Oscar Robertson.


Les records sont faits pour être battus, et ça Russell Westbrook l'a bien compris. Auteur de 13 triples-doubles en 16 matchs au mois d'avril, il a déjà balayé le record établi par Wilt Chamberlain, qui en avait réussi 11 en un mois, en 1968. Cinquante-trois ans plus tard, c'est un meneur de 1,91m, natif de Californie, qui brise tous les records petit à petit et se rapproche d'un record mythique. Après avoir réalisé le plus grand nombre de triples-doubles dans une saison (42), Russell Westbrook va en effet bientôt battre un autre record, détenu par Oscar Robertson : celui du plus grand nombre de triples-doubles dans l'histoire de la NBA. Il en est à 176 en carrière, contre 181 pour « Big O », et il lui reste 10 matchs de saison régulière à jouer.

Objectif play-offs pour les Wizards

Cette nuit, il a encore compilé 18 points, 18 rebonds et 14 passes décisives face aux Lakers, avec en prime une victoire qui permet à Washington de se replacer à la lutte pour le play-in, le nouveau format qui permet aux équipes classées de la septième à la dixième place de chaque conférence de rêver d'une place en play-offs. Meilleur passeur de la NBA, avec ses 11 passes de moyenne par match, Russell Westbrook va d'ailleurs terminer pour la quatrième fois de sa carrière en triple-double sur toute la saison, ce que seul Oscar Robertson avait réalisé, en 1962. L'ancien joueur d'OKC et Houston s'est décrit lui-même en conférence de presse comme un joueur atypique que personne ne peut copier dans la Ligue. "Je pense honnêtement qu'il n'y a pas d'autre joueur comme moi mais si les gens veulent prendre ça pour acquis, je suis désolé pour eux. (...) Peu importe qu'ils disent que je joue pour les stats ou que c'est inutile, je m'en fous. Ce n'était pas inutile quand Magic (Johnson) et Oscar (Robertson) faisaient ça. Maintenant que je le fais, on dit que ça a l'air facile, mais je vous le dis, ce n'est pas facile." Installé enfin dans une franchise où il se sent bien et avec un autre leader à ses côtés en la personne de Bradley Beal, Russell Westbrook va tenter de qualifier les Wizards pour les play-offs cette saison. Il aura ensuite encore deux années de contrat pour essayer de faire mieux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.