NBA : Une idée folle pour finir la saison ?

NBA : Une idée folle pour finir la saison ?©Media365

Paul Rouget : publié le mardi 17 mars 2020 à 16h37

Suspendue en raison de l'épidémie de coronavirus, la saison de NBA ne reprendra pas de sitôt. Mais certains, à l'image de Spencer Dinwiddie, ne manquent pas d'idées pour terminer cet exercice...



Spencer Dinwiddie a eu une idée un peu folle. Mais ce n'est pas la première fois. Le meneur des Nets a ainsi déjà fait sensation en voulant ouvrir une partie de son contrat de 34 millions de dollars à des investisseurs, via des jetons virtuels (tokens). Il négocie d'ailleurs âprement avec la NBA depuis de longs mois, et espère bientôt parvenir à ses fins grâce à plusieurs ajustements.

Aujourd'hui, Dinwiddie (26 ans), qui réalise la meilleure saison de sa carrière (20.6 points, 6.8 passes et 3.5 rebonds de moyenne), veut surtout rejouer. Au chômage technique en raison de l'épidémie de coronavirus, il est, comme les sportifs professionnels d'une majeure partie de la planète, dans l'expectative, alors qu'on évoque, au mieux, une reprise de la saison NBA à la mi-juin. Le calendrier, alors que le prochain exercice est programmé pour octobre, s'en retrouve donc forcément chamboulé.

Mais celui qui s'est révélé en G-League a donc eu une nouvelle idée, qu'il a partagée sur Twitter, pour boucler la saison. Selon lui, il faudrait organiser... un tournoi avec les 30 équipes de la ligue. Les quatre premières têtes de série, soit les équipes avec les meilleurs bilans (Bucks, Lakers, Raptors et Clippers), seraient exemptées de premier tour, alors que les quatre dernières (Hawks, Cavaliers, Timberwolves et Warriors) s'affronteraient au meilleur des trois matchs pour se qualifier. Et après ce premier tour à 24 équipes, opposées au meilleur des cinq matchs, les 12 vainqueurs rejoindraient les quatre premières têtes de série pour des play-offs classiques. Plutôt simple non ?

Une solution intrigante, voire alléchante, qui permettrait d'en terminer plus rapidement avec cette saison, mais qui pose aussi beaucoup de questions. Car toutes les équipes auraient ainsi leurs chances, alors que les play-offs n'en concernent habituellement que 16. Des formations qui étaient déjà en vacances, ou presque, en raison de leurs mauvais résultats, devraient aussi se remobiliser. Et ce tournoi aux faux airs de la "March Madness" en NCAA verrait aussi des séries de matchs entre équipes de différentes conférences. Ce dont la NBA ne raffole pas pour des raisons logistiques. De quoi laisser de côté cette idée de Spencer Dinwiddie ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.