NBA : Un pari fou sur les Wizards

NBA : Un pari fou sur les Wizards©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le mercredi 17 février 2021 à 17h18

Alors que la franchise de Washington possède le troisième pire bilan de la NBA, un parieur fou - ou génial - a misé 10 000 dollars sur le sacre des Wizards, qui lui rapporterait la coquette somme de 5 millions... 

 

Bradley Beal a beau être, et de loin, le meilleur marqueur de la NBA, avec 33,1 points de moyenne par match, et Russell Westbrook le deuxième meilleur passeur (9,4 passes décisives/match), les Wizards, malgré une série de deux succès consécutifs, se traînent toujours dans les profondeurs de la conférence Est, à l'avant-dernière place, avec le troisième pire bilan de la NBA (8 victoires pour 17 défaites). Et ils sont bien partis pour manquer les play-offs pour la troisième année de suite. Ce qui n'a pas empêché un parieur de miser 10 000 dollars (8 310 euros) à Las Vegas sur le titre de la franchise Washington ! Un pari complètement fou qui lui rapporterait pas moins de 5 millions de dollars (4 155 175 euros)... 

Selon les cotes des différents bookmakers, ce sont les Nets du trio Harden-Irving-Durant qui sont les principaux favoris pour remporter la conférence Est. Les Wizards sont eux loin derrière et devancent seulement les Cavaliers, les Pistons et les Knicks. Qu'est-ce qui a bien pousser ce parieur à prendre un tel risque ? Cette série de deux victoires de rang, qui pourrait se poursuivre mercredi soir face aux Nuggets, et permettre aux hommes de Scott Brooks d'enchaîner trois succès consécutivement pour la première fois depuis le début de cet exercice 2020-2021 ? A moins qu'il n'ait des infos sur d'éventuelles arrivées de joueurs sur le départ, comme Andre Drummond (Cavs) ou Blake Griffin (Pistons) ? Mais c'est plutôt Beal qui est au cœur des différentes rumeurs de transfert, même si son agent a récemment affirmé sur Yahoo Sports qu'il n'avait aucune intention de s'en aller, ajoutant même que l'arrière All-Star de 27 ans voulait "désespérément faire des Wizards un prétendant au titre". Mais de là les voir remporter le deuxième sacre de leur histoire après celui de 1978, quand ils s'appelaient encore les Bullets, et faire ainsi de ce parieur fou - ou génial - un millionnaire, il y a tout de même une sacrée marge... 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.