NBA : Un membre du Hall of Fame est décédé

NBA : Un membre du Hall of Fame est décédé©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, publié le lundi 31 août 2020 à 17h21

A 78 ans, John Thompson est décédé ce lundi. Double champion NBA avec les Boston Celtics, il avait été intronisé au Hall of Fame en 1999 pour ses exploits en tant qu'entraîneur.

Le basket nord-américain est une nouvelle fois en deuil. Quelques jours après Cliff Robinson et la même année que David Stern ou Kobe Bryant, c'est John Thompson qui est décédé ce lundi. Il avait 78 ans. Le natif de Washington a marqué l'histoire du basket américain et notamment universitaire, entrant même au Hall of Fame en 1999.



Dans les années 1960, le pivot était la doublure de Bill Russell chez les Celtics. Ce rôle lui avait permis de remporter deux titres NBA en 1965 et 1966, ces deux seules saisons dans la Grande Ligue. C'est quelques années plus tard, en devenant entraîneur, que sa carrière a vraiment décollé. Pendant près de 30 ans, il s'est assis sur le banc de l'Université de Georgetown. Il avait notamment permis aux Hoyas de remporter leur premier titre NCAA, c'était en 1984. Ce succès lui avait permis d'être le premier entraîneur afro-américain à remporter le titre national universitaire. Cette année-là, il avait Patrick Ewing sous ces ordres. Le futur joueur des Knicks n'est pas le seul All-Star passé entre les mains de celui qui a été surnommé The Caddy quand il jouait. Dikembe Mutombo, Alonzo Mourning et surtout Allen Iverson ont participé à ses succès. Quand il été intronisé au Hall of Fame, The Answer avait expliqué que John Thompson lui avait sauvé la vie. En plus de son poste à Georgetown, il a participé à deux aventures olympiques avec Team USA en 1984 et 1988.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.