NBA : Un ancien joueur dans la tourmente

NBA : Un ancien joueur dans la tourmente©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber : publié le jeudi 09 juillet 2020 à 15h59

En soutenant publiquement un joueur de NFL qui a tenu des propos antisémites, Stephen Jackson se retrouve dans l'œil du cyclone. L'ancien joueur NBA aujourd'hui très impliqué dans les manifestations contre les violences policières et le racisme a finalement reconnu ses torts sur le plateau de CNN.



Figure du mouvement Black Lives Matter, Stephen Jackson s'est retrouvé dans une situation délicate cette semaine. L'ancien joueur NBA a soutenu publiquement DeSean Jackson, un joueur NFL qui a tenu des propos antisémites. Sur Instagram, le wide receiver des Eagles de Philadelphie avait publié différent message pour pointer du doigt le racisme aux Etats-Unis. Dans ses posts, il a notamment utilisé une fausse citation d'Adolf Hitler qui expliquait que « les juifs font chanter l'Amérique. Ils extorqueront l'Amérique, leur plan de domination du monde ne fonctionnera pas si les noirs savent qui ils sont. » Une fake news qui a fait scandale aux Etats-Unis. Le footballeur américain a rapidement retiré sa publication et a présenté ses excuses. Mais sa démarche a laissé des traces. Entre-temps, Stephen Jackson avait volé à son secours. Et le basketteur retraité est allé trop loin.

Après s'être enfoncé, Stephen Jackson s'est excusé

Il a soutenu que DeSean Jackson avait dit la vérité et que ses publications avait une portée éducative. Un soutien qui a causé du tort à son image. L'ancien joueur des Clippers, des Warriors, des Bobcats ou des Spurs a longtemps refusé de s'excuser. Il en a même rajouté une couche dans une vidéo publiée sur Instagram où il a évoqué les Rothschild. Critiqué de toutes parts, il est finalement revenu sur ses propos lors d'une intervention sur le plateau de CNN. Le quadragénaire a parlé de maladresse. Pour lui, son intervention venait en aide à un Afro-Américain qui n'a pas le droit au même traitement que ses coéquipiers blancs dans le monde de la NFL. « J'aurais peut-être pu être plus clair sur le point où je pensais que DeSean avait raison, mais je n'ai pas ressenti le besoin d'entrer dans une conversation que lui et moi avions sur la façon dont ils le traitaient, lui et Riley Cooper. J'aurais pu utiliser d'autres mots, mais les gens qui me connaissent - mes amis juifs à qui j'ai parlé aujourd'hui - ils savent que la dernière chose que je voulais était de défendre Hitler ou tout autre message. C'est pourquoi je n'ai pas parlé d'Hitler ou même de cette citation. J'ai parlé exactement de ce que j'approuvais, sur le fait qu'ils (les Eagles) le traitaient différemment de Cooper. C'est tout. Ils peuvent le tourner comme ils veulent, mais c'est exactement ça. Je ne déteste personne. »

Stephen Jackson, une figure du mouvement contre le racisme

Des excuses qui arrivent tardivement et qui n'empêchent la polémique pour une des figures du mouvement Black Lives Matter. Proche de George Floyd, l'Afro-américain tué par un policier à Minneapolis le mois dernier, l'ancien joueur NBA s'est énormément impliqué dans les mouvements contre le racisme et les violences policières. Un combat juste qu'il ne compte pas cesser après ses récents dérapages.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.