NBA : Triple-double pour Batum, performance historique pour McCollum

NBA : Triple-double pour Batum, performance historique pour McCollum©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 01 février 2018 à 07h56

Tandis que Frank Ntilikina rêve toujours de devenir le premier joueur de NBA à réussir un triple-double à moins de 20 ans, Nicolas Batum, lui, deviendrait presque un habitué du genre. Mercredi lors du large succès de Charlotte à Atlanta (123-110, 38 points pour Walker), l'arrière français des Hornets a confirmé sa belle forme du moment en signant son huitième triple-double en carrière.

Très bon face aux Hawks (10 points, 11 rebonds, 10 passes), « Batman » avait compilé plusieurs doubles-doubles cette saison, mais pas encore de triple-double. Une bonne chose de faite donc pour l'ancien joueur de Portland, qui n'a pas endossé pour autant le costume de héros de Charlotte en Géorgie. Avec 38 points et une réussie phénoménale à trois points (9 sur 13), Kemba Walker a en effet réussi l'un des plus beaux matchs de sa vie. A longue distance, il s'agit en tout cas de son record. Et il vaut également pour la franchise de la Caroline du Nord.

LE MATCH DE LA NUIT

Au lendemain de la soirée cauchemardesque de Detroit marquée par la huitième défaite des Cavs en 2018 mais aussi et surtout par la blessure de Kevin Love, Cleveland a retrouvé le sourire mercredi à domicile contre Miami (91-89) et conserve ainsi sa place sur le podium à l'Est. Toutefois, LeBron James et ses coéquipiers ne sont pas passés très loin d'une nouvelle désillusion face au Heat. Grâce notamment à Goran Dragic, meilleur marqueur de son équipe avec 18 points, les Floridiens menaient d'ailleurs à la pause. Isaiah Thomas dans un jour sans (2 sur 15 aux tirs, 0 sur 6 à trois points), « King James » (24 points, 11 rebonds, 5 passes) a pris les choses en main dès le retour des vestiaires, mais sans parvenir à donner de l'air à son équipe, toujours accrochée par Miami alors qu'approchait la sirène. Heureusement pour Cleveland, Jae Crowder a eu la bonne idée de rentrer un shoot longue distance capital à moins d'une minute trente de la fin pour permettre aux siens de repasser définitivement devant le Heat. Après ce mois de janvier catastrophique, le champion 2016 peut maintenant aborder le mois de février, conscient qu'il pourra difficilement faire pire.

LA PERF DE LA NUIT

En s'offrant soixante points il y a deux ans contre Indiana en 29 minutes de jeu, la gâchette des Warriors Klay Thompson se pensait à l'abri pour de longues années. Pourtant, CJ McCollum, déchaîné lui aussi, mercredi soir devant son public avec Portland face à Chicago (124-108), a été tout près de titiller le record de Thompson, en livrant une prestation tout aussi ahurissante que l'arrière All Star de Golden State, avec 50 points en seulement 29 minutes de jeu passées là aussi sur le parquet du Moda Center contre les Bulls. L'arrière des Blazers, qui a passé le dernier quart-temps sur le banc, échoue à dix longueurs de la marque historique de Thompson, mais sa performance XXL fera date malgré tout. Intenable, McCollum a en effet terminé le premier quart-temps avec déjà 28 points à son compteur, ce que personne n'avait réussi cette saison encore, ni même dans toute l'histoire de la franchise. Auteur d'un match fou (50 points, 18 sur 25 aux tirs, 6 sur 9 à trois points, 5 rebonds, 2 passes), le serial scoreur de Rip City est évidemment le héros de la nuit en NBA, d'autant que son festival face aux Bulls a permis à Portland d'aligner une quatrième victoire consécutive. Sixièmes à l'Ouest, les Blazers peuvent voir plus loin. Surtout si McCollum réitère ce genre de show.

LE FLOP DE LA NUIT

En déplacement chez des Celtics privés de Kyrie Irving, touché aux quadriceps, les Knicks s'imaginaient bien réussir un coup dans le Massachusetts. Mais pour la sensation, New York repassera. Frank Ntilina (5 points, 2 sur 8 aux tirs) et ses coéquipiers ont bu la tasse toute la seconde mi-temps face à Boston et ont encaissé à l'arrivée l'une de leur plus lourde défaite de la saison (103-73). A la pause, pourtant, cet écart final de -30 pour les Knicks paraissait inimaginable. Malgré un Kristaps Porzingis pas vraiment tranchant (16 points), les hommes de la Grosse Pomme s'étaient en effet accrochés pendant toute la première période. Mais ils ont explosé au retour des vestiaires face notamment au talent de Terry Rozier, auteur d'un triple-double (17 points, 11 rebonds, 10 passes) pour la première titularisation de sa carrière, ou des prouesses de Marcus Morris (20 points) en sortie de banc. La plus large victoire des C's cette saison. Les Knicks, eux, enregistrent une nouvelle désillusion, et leur faillite incroyable aux tirs n'y est évidemment pas étrangère (28 sur 27, 3 sur 17 à trois points).

LA DECLA DE LA NUIT

«Je suis ravi que janvier soit terminé. J'espère que février nous sourira davantage. Dans cette ligue, il faut avoir la mémoire courte... » (Dwyane Wade, Cleveland, après la victoire face à Miami)

LE TOP 10 DE LA NUIT

NBA - SAISON REGULIERE

Mercredi 31 janvier 2018

Orlando Magic - Los Angeles Lakers : 127-105

>>> Stats d'Evan Fournier (ORL) : 27 minutes, 19 points (6 sur 10 aux tirs, dont 5 sur 7 à trois points), 2 rebonds, 4 passes, 1 interception, 1 ballon perdu, 1 faute

Indiana Pacers - Memphis Grizzlies : 105-101

Cleveland Cavaliers - Miami Heat : 91-89

Atlanta Hawks - Charlotte Hornets : 110-123

>>> Stats de Nicolas Batum (CHA) : 36 minutes, 10 points (4 sur 9 aux tirs, dont 1 sur 4 à trois points), 11 rebonds, 10 passes, 2 interceptions, 4 ballons perdus, 1 faute

Brooklyn Nets - Philadelphia 76ers : 116-108

>>> Stats de Timothé Luwawu-Cabarrot (PHI) : 11 minutes, 0 point (0 sur 4 aux tirs, dont 0 sur 3 à trois points), 3 fautes

Boston Celtics - New York Knicks : 103-73

>>> Stats de Frank Ntilikina (NYK) : 22 minutes, 5 points (2 sur 8 aux tirs, dont 1 sur 2 à trois points), 1 rebond, 3 passes, 2 ballons perdus, 1 faute

>>> Joakim Noah (NYK), écarté, n'a pas joué

Portland Trail Blazers - Chicago Bulls : 124-108

Phoenix Suns - Dallas Mavericks : 102-88

Vos réactions doivent respecter nos CGU.