NBA - Saison régulière : Utah et Golden State maintiennent le rythme, les LA Lakers s'en sortent bien

NBA - Saison régulière : Utah et Golden State maintiennent le rythme, les LA Lakers s'en sortent bien©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 27 octobre 2021 à 07h57

Grâce à un succès en prolongation à San Antonio, les Los Angeles Lakers équilibrent leur bilan après quatre matchs. Utah, porté par Rudy Gobert, et Golden State poursuivent leur parcours sans faute.


Le match de la nuit : Les Lakers de retour à l'équilibre

Malgré l'absence de LeBron James, souffrant de la cheville droite, les Lakers ont confirmé avoir relevé la tête. Battus lors de leurs deux premières rencontres, les Californiens ont équilibré leur bilan sur le parquet des San Antonio Spurs après leur réaction face aux Grizzlies. Une rencontre qui a d'abord été un grand chassé-croisé entre les deux formations. Si les Lakers, emmenés par le duo composé d'Anthony Davis (35 points, 17 rebonds) et Russell Westbrook (33 points, 10 rebonds, 8 passes) ont creusé un timide écart dans le premier quart-temps, les Spurs ont inversé la tendance avant la conclusion des douze premières minutes puis ont conservé la main en début de deuxième quart-temps. Devant d'un point à la pause, les coéquipiers de Jakob Poeltl (27 points, 14 rebonds) et Dejounte Murray (21 points, 12 rebonds, 15 passes) se sont plus nettement détachés en fin de troisième quart-temps, avec un avantage de douze longueurs avec douze minutes encore à jouer. Toutefois, grâce à un 12-0 en début de dernier quart-temps, les Lakers son totalement revenus dans la rencontre. La tension était vive à l'AT&T Center et, alors que Keita Bates-Diop (6 points, 7 rebonds) a ramené San Antonio à hauteur avec 32 secondes encore à jouer, Dejounte Murray a manqué le tir de la gagne dans les derniers instants. Menés de six points en début de prolongation, les Spurs ont immédiatement recollé mais Anthony Davis et Russell Westbrook ont fait la différence dans la dernière minute (121-125 ap). Alors que les Spurs chutent pour la troisième fois de suite, les Lakers retrouvent très clairement des couleurs.

Le MVP de la nuit : Curry prend l'ascendant sur Gilgeous-Alexander

Les Warriors ont longtemps cru que leur invincibilité allait tomber. En déplacement sur le parquet du Thunder, les joueurs de Golden State ont longtemps été menés au score. Les coéquipiers d'un discret Théo Maledon (3 points) ont mené au score pendant quasiment les trois-quarts de la rencontre. Un ascendant pris d'entrée et qui a permis au Thunder de compter jusqu'à quinze points d'avance en milieu de deuxième quart-temps. Emmené par Shai Gilgeous-Alexander (30 points), OKC pensait que sa victoire de la saison était pratiquement acquise mais une fin de troisième quart-temps totalement manquée a changé la donne. En un peu plus de quatre minutes, Stephen Curry (23 points, 6 rebonds) et ses coéquipiers ont inversé la tendance. Avec une défense quasiment imperméable et seulement deux points concédés sur cette période, les Warriors ont fait étalage de leur pouvoir offensif pour infliger un 17-2 à une équipe du Thunder déboussolée. Menés de cinq points à douze minutes du terme de la rencontre, les joueurs d'Oklahoma City n'ont pas été mesure de reprendre la main malgré une belle résistance et un retour à seulement quatre longueurs. Mais le mal était déjà fait et les Warriors sont allés chercher leur quatrième victoire en autant de rencontres disputées cette saison (98-106) au terme d'un match qui ne leur était pas promis. Pour OKC, les doutes se prolongent alors que la victoire se refuse obstinément à eux cette saison.

Le flop de la nuit : Les Rockets tombent à nouveau

Si le Thunder est au plus mal, les Rockets espéraient se relancer lors d'un derby texan sur le parquet des Mavericks. Mais, après son revers face aux Celtics, la franchise de Houston a confirmé avoir quelques problèmes. Pourtant, si on occulte les premiers instants durant lesquels Dallas a pris l'avantage au score, ce sont les coéquipiers d'Eric Gordon (22 points), Christian Wood (16 points, 17 rebonds) et Daniel Theis (15 points, 10 rebonds) qui ont fait la course en tête mais sans jamais se mettre à l'abri. L'écart maximal de huit points s'est effacé en toute fin de deuxième quart-temps même si Houston a retrouvé son vestiaire avec trois points d'avance. Mais la deuxième moitié de la rencontre a été une toute autre histoire. Luka Doncic (26 points, 14 rebonds) est monté en puissance tout comme Tim Hardaway Jr (16 points) et Reggie Bullock (16 points). Le résultat a été deux quart-temps totalement acquis à la cause des Mavericks qui ont enfoncé le clou dès le retour sur le parquet avec un 13-0. Pas assommés les Rockets ont résisté, revenant à trois points avant le dernier quart-temps. Toutefois, les Mavericks avaient encore de la ressource pour accélérer et aller chercher un deuxième succès de suite avec une marge de dix points (116-106). Alors que Dallas se replace au classement de la Conférence Ouest, Houston continue de plonger avec trois défaites en quatre matchs.

Le Français de la nuit : Gobert leader d'un Jazz invaincu

Il n'y a pas que les Warriors qui sont intouchables depuis le début de saison à l'Ouest. C'est également le cas du Jazz, qui a su se sortir du piège tendu par les Denver Nuggets. Et Rudy Gobert (23 points, 16 rebonds) n'a pas été étranger à ce troisième succès en autant de rencontres de la franchise basée à Salt Lake City. Si l'entame de match a vu les deux équipes se rendre coup pour coup durant les douze premières minutes, Will Barton (21 points) et les Nuggets ont su forcer l'allure pour virer en tête. Mais un 14-0 signé Utah dès l'entame du deuxième quart-temps a changé le ton du match. Les Nuggets, malgré la sortie sur blessure à un genou d'un Nikola Jokic des grands soirs (24 points, 6 rebonds, 6 passes) en début de deuxième mi-temps, ont su se reprendre pour faire à nouveau douter le Jazz dans un troisième quart-temps intense. Toutefois, Utah a fait craquer son adversaire dans les douze dernières minutes. Un 19-4 à l'entame de l'ultime quart-temps a suffi pour permettre aux coéquipiers de Donovan Mitchell (22 points, 6 passes) de conserver leur invincibilité cette saison avec une victoire de douze points (122-110) alors que Denver chute pour la deuxième fois de suite. Rudy Gobert n'a pas été le seul Français à la fête lors de cette nuit NBA avec Evan Fournier (18 points et 4/6 à trois points) qui a encore régalé lors de la victoire des Knicks face aux Sixers (112-99).

BASKET - NBA / SAISON REGULIERE
Mardi 26 octobre 2021
New York Knicks - Philadelphia 76ers : 112-99
> Evan Fournier (NYK) : 18 points à 6/10 aux tirs (dont 4/6 à trois points) et 2/2 aux lancers francs, 2 rebonds, 4 passes, 1 contre et 2 fautes en 32 minutes

Oklahoma City Thunder - Golden State Warriors : 98-106
> Théo Maledon (OKC) : 3 points à 1/5 aux tirs (dont 1/5 à trois points), 1 rebond, 2 passes, 1 contre, 1 perte de balle et 2 fautes en 24 minutes

Dallas Mavericks - Houston Rockets : 116-106
> Frank Ntilikina (DAL) : 2 points à 1/1 aux tirs, 1 passe, 1 perte de balle et 2 fautes en 3 minutes

San Antonio Spurs - Los Angeles Lakers : 121-125 (ap)
> Sekou Doumbouya (LAL) n'a pas joué

Utah Jazz - Denver Nuggets : 122-110
> Rudy Gobert (UTAH) : 23 points à 7/8 aux tirs et 9/16 aux lancers francs, 16 rebonds, 1 contre, 4 pertes de balle et 4 fautes en 33 minutes
> Petr Cornelie (DEN) n'a pas joué

Vos réactions doivent respecter nos CGU.